Maroc : Louza – “je voulais clarifier cette chose car c’est important”

L’international marocain Imrân Louza est revenu sur l’élimination des Lions de l’Atlas en quarts de finale de la CAN 2021 et les critiques qui l'ont ciblé par la suite.

Deux ans après la défaite 2-1 face l’Égypte de Mohamed Salah, la douleur est encore vive chez Imrân Louza. Entré en jeu à quatre minutes de la fin du temps réglementaire alors que le score était de 1-1, le milieu relayeur avait la balle de l’égalisation sur coup franc à la 118e, suite au deuxième but de Trézéguet (100e). Seulement, plutôt que d’adresser un centre dans la surface, le pensionnaire de Watford a effectué une passe pour Achraf Hakimi. Une ultime opportunité de gâchée qui a valu à l’ex-Nantais de s’attirer les foudres des supporters, et dont il en garde d’amers souvenirs.

« Nous affrontions l’Égypte en quart de finale. J’étais sur le banc et je suis entré en jeu. À la 118e minute, alors que nous étions menés 2-1, nous avons eu une opportunité de marquer sur un coup franc. C’était notre seule chance de revenir dans le match et de jouer les tirs au but. Il s’agissait d’un coup franc excentré et c’était à moi de le frapper. J’ai opté pour une passe en retrait. C’était le dernier instant du match, et tout le monde s’attendait à ce que je centre le ballon dans la surface », a-t-il témoigné lors d’une interview pour les soins de 90football.fr.

« Ses paroles ont influencé ma décision »

En fait, le gaucher n’a fait que suivre les instructions du sélectionneur d’alors Vahid Halilhodžić, qu'il a indirectement désigné comme responsable de son “raté”. « C’est quelque chose qui résonne encore dans ma tête : ce ballon aurait pu nous qualifier pour les demi-finales et peut-être aller plus loin. Malheureusement, le coach derrière moi a crié ‘Passe à Hakimi’. Instinctivement, ses paroles ont influencé ma décision, et ce n’était pas le meilleur choix, a-t-il expliqué. Aujourd’hui, c’est une action que les supporters marocains me reprochent. Je souhaite clarifier cela, car c’est d’une grande importance. Il est crucial qu’ils ne restent pas focalisés uniquement sur ce coup franc. »

Non retenu par l’actuel sélectionneur Walid Regragui dans la pré-liste pour la CAN 2023, le joueur de 24 ans voit prolongée son absence chez les Lions de l’Atlas de plusieurs mois. Sa dernière apparition dans le groupe remonte à juin dernier. Avant cela, il avait été freiné par une blessure au genou lui ayant fait manquer la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Maroc : Louza – “je voulais clarifier cette chose car c’est important”
Prudence Ahanogbe