Après avoir accueilli Munir El Haddadi et Adam Masina à l’occasion du dernier rassemblement, le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, a laissé la porte ouverte à l’arrivée de deux ou trois binationaux supplémentaires. On commence à en savoir un peu plus à ce sujet.

Dans le viseur de la Fédération marocaine (FRMF) depuis plusieurs années, le milieu créateur du FC Nantes, Imran Louza (21 ans), se trouverait ainsi en contact avec les dirigeants marocains et l’international Espoirs français aurait même effectué une demande pour changer de nationalité sportive, indique le journaliste de Foot Mercato, Hanif Ben Berkane. Il s’agirait d’un changement de cap pour le Canari, qui ne démontrait jusqu’à présent pas un gros empressement à l’idée de rejoindre les Lions de l’Atlas.

Ait El Hadj préfère la Belgique

En parallèle, Halilhodzic suit aussi le milieu offensif Anouar Ait El Hadj (18 ans), né en Belgique et révélé cette saison avec Anderlecht. «Je l’ai sur mon radar», a confié le technicien au média Het Laatste Nieuws. «Mon staff a déjà eu des contacts avec l’entourage d’Ait El Hadj. Nous suivons de près son évolution à Anderlecht, je suis personnellement ses matchs. C’est un garçon talentueux qui réalise de bonnes performances en ce moment. Il va sans dire que nous aimerions qu’Ait El Hadj joue pour le Maroc en temps voulu, il peut certainement nous apporter quelque chose.»

Malheureusement pour le Maroc, l’entourage du joueur a confié que ce dernier a d’autres projets. «Cet intérêt fait plaisir. Mais honnêtement : notre préférence va aux Diables Rouges. Anouar a grandi à Bruxelles, a toujours joué pour les équipes nationales de jeunes, il serait logique qu’il choisisse la Belgique s’il a le choix», a ainsi confié le clan du joueur. Un discours qui a le mérite d’être clair…