Vahid Halilhodzic

Seul candidat en lice, Fouzi Lekjaa a été réélu président de la Fédération marocaine de football (FRMF) pour un 3e mandat vendredi. En marge de l’assemblée générale élective de l’instance, le dirigeant a fatalement été interrogé sur la situation du sélectionneur Vahid Halilhodzic, toujours vivement critiqué et assis sur un siège chancelant à 5 mois de la Coupe du monde 2022. Et le patron du football marocain a tenu des propos pour le moins ambigus.

«Tout ce qui a un rapport avec l’encadrement technique sera débattu dans un avenir très proche. Tous les aspects seront étudiés de très près», a glissé Lekjaa sans plus de précisions, devant les médias locaux. «Hakim (Ziyech) va revenir», a même ajouté le dirigeant. Troublant lorsqu’on sait que le milieu offensif de Chelsea refuse de rejouer sous les ordres de Vahid…

Alors qu’il semblait avoir définitivement validé son maintien en poste en mai, Halilhodzic sort d’un mois de juin plus mitigé avec une déroute contre les Etats-Unis en amical (0-3), puis deux victoires en demi-teinte dans les éliminatoires de la CAN 2023 face à l’Afrique du Sud (2-1) et au Liberia (2-0). De quoi lui valoir d’être renvoyé avant une Coupe du monde pour la 3e fois de sa carrière ? Réponse dans les prochains jours…