Maroc : Regragui recrute un ancien coach de L1 !

Walid Regragui, le sélectionneur des Lions de l'Atlas du Maroc, tient un nouvel adjoint ! Si Rachid Benmahmoud reste en poste, Gharib Amzine quitte en revanche le staff et va être remplacé.

Ce changement intervient dans un contexte de reconstruction et d'ambition renouvelée pour l'équipe marocaine, suite au fiasco de la Coupe d'Afrique des Nations 2023 et avant la préparation en cours pour les qualifications de la Coupe du Monde 2026 et la Coupe d'Afrique des Nations 2025 à domicile.

Le nom du nouvel arrivant n'est pas inconnu pour les suiveurs du football dans l'Hexagone. D'après plusieurs médias, dont Le360, il s'agit en effet d'Abdelaziz Bouhazama, âgé de 55 ans, et qui possède une riche expérience dans le championnat français. Ancien milieu de terrain ayant principalement évolué en National 2 (la quatrième division française), ce natif de Saint-Martin-d'Hères dans l'Isère a commencé sa carrière d'entraîneur en 2003, au club de Tours. Après plusieurs années dans le club d'Indre-et-Loire, où il a contribué à la formation de jeunes joueurs, Bouhazama a rejoint l'AS Saint-Étienne en 2007. Au sein de ce club historique, il s'est particulièrement distingué dans le travail de formation, en emmenant à deux reprises l'équipe des moins de 19 ans en finale de la Coupe Gambardella (en 2011 et 2012), un prestigieux tournoi de jeunes en France.

Ces succès ont mis en lumière son aptitude à développer les talents émergents, une compétence précieuse pour tout staff technique national. En 2013, Bouhazama a fait le grand saut vers le SCO Angers, où il a pris en charge le centre de formation avant d'accéder au poste d'entraîneur de l'équipe réserve, puis de l'équipe première la saison dernière en tant qu'intérimaire après le limogeage de Gérald Baticle en novembre 2022. Si son bilan avec les pros a été décevant (1 victoire, 4 nuls et 9 défaites), le fait d'avoir goûté à la Ligue 1, couplé à sa longue expérience dans la formation, lui donnent une certaine crédibilité pour assister Walid Regragui.

Il avait déclenché la polémique à Angers

La saison dernière, Abdelaziz Bouhazama s'était retrouvé au cœur d'une controverse qui avait secoué le monde du football français. Une polémique avait en effet éclatée lors de son passage au SCO d'Angers, où il avait tenu des propos sexistes qui avaient grandement choqué l'opinion publique et le milieu du football.

La phrase qui avait déclenché l'indignation et mené à sa démission de l'équipe d'Angers avait été rapportée ainsi : “C'est pas méchant, on a tous déjà touché des filles“. Ces mots avaient été prononcés dans le cadre d'une tentative de soutien à son joueur, l'international algérien Ilyes Chetti, poursuivi pour agression sexuelle, lors d'une causerie avec l'équipe. Cette déclaration avait non seulement exacerbé la colère des supporters, déjà insatisfaits des résultats sportifs de l'équipe, mais avait également suscité une vive réaction de la part de la mairie d'Angers et d'autres instances du football, soulignant l'inacceptabilité de tels propos dans le sport et au-delà, ce qui avait déclenché sa démission en mars 2023.

Maroc : Regragui recrute un ancien coach de L1 !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.