Maroc : une fausse rumeur avec Amine Adli ?

Annoncé en instance d'arrivée en sélection marocaine ce vendredi, Amine Adli ne devrait pas faire partie du prochain rassemblement des Lions de l’Atlas.

Ce vendredi, le média Al-Araby annonçait que le milieu offensif du Bayer Leverkusen (6 buts et 6 passes décisives en 34 apparitions cette saison toutes compétitions confondues) aurait donné son accord pour rejoindre l’équipe du Maroc, tout comme Brahim Diaz, le milieu offensif du Real Madrid prêté à l’AC Milan (6 buts et 4 offrandes en 40 matchs cette saison). De quoi emballer les supporters des Lions de l'Atlas, forcément.

Sauf que, d’après le compte spécialisé Soccer212, il n’en est rien. En effet, selon le média toujours bien renseigné sur l’actualité du football marocain, l'ancien Toulousain et le Rossonero ne figureront pas dans la liste du sélectionneur Walid Regragui, en vue des rencontres de la prochaine fenêtre internationale.

Pas de Brahim Diaz non plus

Ainsi, le gaucher de 23 ans, qui compte six sélections et trois buts avec l’équipe de France Espoirs, ne devrait pas disputer la rencontre amicale entre le Maroc et le Cap-Vert prévue le 12 juin, et encore moins la confrontation avec l’Afrique du Sud le 17 juin, comptant pour la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2023. Il en va de même pour l’Hispano-Marocain Brahim Diaz, non appelé en sélection espagnole depuis le 8 juin 2021 (1 cape) et qui a récemment jeté un froid sur son arrivée au Maroc.

Pour rappel, le demi-finaliste du dernier Mondial, leader de son groupe avec deux victoires en autant de matchs, est déjà qualifié pour la phase finale de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire, programmée du 13 janvier au 11 février 2024.

Maroc : une fausse rumeur avec Amine Adli ?
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.