Vahid Halilhodzic

Opposé aux Etats-Unis dans la nuit de mercredi à jeudi à Cincinnati, le Maroc a lourdement chuté (0-3) dans un match amical visant à préparer la Coupe du monde 2022. A l’issue de la rencontre, le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic, a refusé de critiquer ses joueurs, préférant tenter de retenir du positif.

«On n’était pas aussi mauvais que le résultat le montre», a estimé le Franco-Bosnien au micro d’Arryadia. «On était moins réaliste (Selim Amallah a notamment raté un penalty, ndlr), mais je savais dès le départ que ce serait difficile. Surtout physiquement, on n’est pas au top de notre forme. Dans le jeu, on a eu tellement de possibilités de marquer, malheureusement on n’a pas su le faire. Peut-être que ça va nous réveiller car on prépare la Coupe du monde. Peut-être que ce n’est pas une mauvaise chose, pour un peu se calmer et être un peu réalistes et objectifs car la Coupe du monde, c’est autre chose. (…) Si on n’est pas au top physiquement, on a aucune chance de faire quelque chose.»

Il n’empêche que les inhabituelles largesses défensives entrevues vont devoir être rectifiées au plus vite…