Avec le Maroc, l’Egypte, la Tunisie, le Nigeria et le Sénégal éliminés, l’Afrique ne comptera aucun représentant en 8es de finale de la Coupe du monde. Une triste première depuis 1982. Figure du football africain, l’ancien international ivoirien Didier Drogba a commenté cet échec, en souhaitant qu’il permette d’initier une plus vaste réflexion.

« L’Afrique va réussir un jour mais nous devons réfléchir à nouveau à la manière dont nous abordons ces grandes compétitions. C’est un grand pas en arrière. Je pense aussi que c’est une chance pour toutes les équipes africaines et pour la Confédération Africaine de reconsidérer la stratégie et la manière d’aller vers l’avant« , a lancé l’ancien Marseillais pour la BBC.

« Que voulons-nous faire lors de la prochaine Coupe du monde ? Nous avons le potentiel, nous avons l’argent pour nous développer, mais nous avons besoin de plus que cela. Nous devons avoir la cohérence et la structure des équipes européennes et des équipes sud-américaines. Nous allons réussir un jour, mais nous devons réfléchir à nouveau à la façon dont nous abordons ces grandes compétitions. » Une réflexion indispensable surtout que l’Afrique comptera bientôt 9 à 10 représentants au Mondial (à partir de 2026 voire dès 2022).