Privée du Mondial 2014 par le Ghana, l’Egypte s’est vengée en s’imposant 2-0 face aux Black Stars dimanche à l’occasion de la 2e journée des éliminatoires de l’édition 2018. Une victoire étriquée mais fêtée comme il se doit par un public plus habitué aux matchs à huis clos.


Dans un stade Borg El Arab de 75 000 places bondé et en ébullition, l’Egypte a enchaîné une deuxième victoire dans les éliminatoires du Mondial 2018 en venant difficilement à bout du Ghana (2-0) dimanche à l’occasion de la 2e journée. Un succès plutôt flatteur pour les hommes d’Hector Cuper qui ont globalement été gênés par des Ghanéens pressants et bien en place. Jordan Ayew se procurait d’ailleurs la première grosse opportunité mais sa frappe à ras de terre ne faisait que frôler le cadre. Les locaux répliquaient par l’inévitable Mohamed Salah dont la tentative était contrée à bout portant.

La rencontre basculait finalement sur un fait de jeu puisqu’Afful marchait sur le pied de Trezeguet en pleine surface, concédant un penalty logique que Salah transformait en prenant Braimah à contre-pied (1-0, 43e). La première période s’achevait dans la confusion en raison des protestions -justifiées- des Black Stars qui ne comprenaient pas pourquoi l’arbitre avait raccourci un temps additionnel déjà très fortement réduit par la blessure d’El Hadary, resté au sol…

Le Ghana déjà largué…

Au retour des vestiaires, les hommes d’Avram Grant poussaient pour égaliser. Mais Badu ne cadrait pas sa tête en pleine surface, puis El Hadary repoussait superbement la frappe d’Atsu à bout portant. En contre, Salah avait quelques occasions mais la défense adverse parvenait à le museler. Avant de céder sur un contre mené par Sobhi, entré à la pause, que le Romain ne pouvait que dévier vers Said qui mettait les siens à l’abri d’une frappe croisée (2-0, 86e).

De quoi entamer une belle communion au coup de sifflet final avec un public trop souvent contraint aux matchs à huis clos depuis le drame de Port Saïd en 2012. En attendant la manche retour, les Pharaons prennent une première revanche sur les éliminatoires du Mondial 2014 et reprennent la tête du groupe avec deux points d’avance sur l’Ouganda, vainqueur 1-0 du Congo samedi, et cinq sur leur victime du jour. C’est déjà beaucoup…

 Le classement du groupe E : Egypte 6 pts, Ouganda 4 pts, Ghana 1 pt, Congo 0 pt

 Les compositions de départ :

Egypte : El-Hadary – Fathi, Gabr, Hegazy, Abdel-Shafy – Hamed, Elneny, El-Said – « Trezeguet », Morsy, Salah

Ghana : Braimah – Afful, Mensah, Amartey, Rahman – Badu, Wakaso – Atsu, Partey, A. Ayew – J. Ayew