Opposé ce mercredi au Club América en match de classement pour la 5e place à la Coupe du monde des clubs, le TP Mazembe s’est à nouveau incliné face à la formation mexicaine (2-1). Avec deux revers, les Congolais terminent 6es de la compétition et pourront regretter leurs errements défensifs qui leur coûtent cher.


Deux matches, deux défaites, cinq buts encaissés, un seul inscrit : le bilan est sans appel pour le TP Mazembe. Débarquée au Japon pour tenter de briller au Mondial des clubs, la formation congolaise s’est une nouvelle fois inclinée ce mercredi à Osaka face au Club América lors du match de classement (2-1). Rencontre qui laissera un goût d’inachevé pour les hommes de Patrice Carteron, dans un meilleur jour mais beaucoup trop dans la réaction face à des Mexicains qui n’en demandaient pas tant pour déployer leur jeu face au manque de pressing adverse.

Ce n’était pourtant pas faute d’avoir remanié son onze de départ pour le technicien français, avec cinq changements par rapport au premier match dont la titularisation de Kalaba très entreprenant mais bien trop seul. Et s’ils étaient entreprenants les premiers instants, les Corbeaux n’étaient pas loin de se faire surprendre par Peralta (13e). Premier avertissement avant que Benedetto, libre de tout marquage, ne trouve la faille d’un coup de tête (1-0, 19e). Une réalisation très vite suivie d’une autre signée Zuniga, à la conclusion d’un mouvement collectif pour pousser le cuir au fond des filets (2-0, 28e).

Kalaba pour l’honneur

Dans le dur et au bord d’un nouveau revers cuisant, c’est pourtant à ce moment que les Congolais avaient un sursaut d’orgueil, jouant leur va-tout et se procurant de nombreuses situations chaudes. Incisif, Mwepu voyait son tir mourir sur la barre transversale (35e), avant que Munoz ne détourne un coup franc de Samatta (38e). La récompense finissait par arriver sur un tir à bout portant de Kalaba (2-1, 43e). Insuffisant toutefois pour voir les vainqueurs de la Ligue des champions africaine revenir à hauteur de leurs adversaires au retour des vestiaires.

Traoré (65e) et Coulibaly d’une tête juste à côté (66e) ont pourtant eu les balle d’égalisation, sans succès. En face, dans la gestion du résultat, les Mexicains se contentaient de placer des banderilles en contre pour semer la panique devant les buts de Gbohouo, sans pour autant parvenir à trouver la faille. Le score n’évoluait plus et c’est à eux que revenait la 5e place du tournoi. De son côté, finaliste de l’édition 2010, le TP Mazembe quitte la compétition la tête basse, avec un goût d’inachevé.

 Le onze du TP Mazembe : Gbohouo – Frimpong, Kimwaki, Coulibaly, Mwepu – Bokadi, Adjei, Kalaba – Traoré, Samatta, Ulimwengu.