Après un retour de Coupe du monde agité, marqué par la dissolution de la Fédération nigériane sur décision de justice, la suspension de l’instance par la FIFA pour ingérence, avant un retour à la normale, le football nigérian se penche sur ses échéances à venir. Echéances qui passent notamment par l’avenir de Stephen Keshi à la tête de la sélection nationale. Le contrat du sélectionneur n’a toujours pas été prolongé et son cas va être discuté par les membres de la Fédération lors d’une réunion du comité exécutif. Son sort sera fixé d’ici la mi-août.