Nommé lundi conseiller technique du Nigeria aux côtés du sélectionneur Salisu Yusuf, qui lui a été préféré, Paul Le Guen a ensuite démenti, provoquant un imbroglio que la Fédération nigériane (NFF) a seulement dénoué mardi en fin de journée. Retour sur 24 heures agitées !


Le duo Salisu Yusuf-Paul Le Guen n’aura même pas tenu quelques heures sur le banc des Super Eagles ! Nommé lundi conseiller technique de la sélection du Nigeria aux côtés du sélectionneur, Yusuf, le Breton ne souhaite pas occuper ce poste et il aurait déjà décliné l’offre du champion d’Afrique 2013 il y a deux jours, affirmait mardi matin L’Equipe , déclenchant un sacré imbroglio !

Et au terme de plusieurs heures de flottement et d’incompréhension, la Fédération nigériane (NFF) vient de réagir par la voix de son responsable de la communication, Suleiman Yahaya-Kwande, qui a expliqué pourquoi l’ancien sélectionneur du Cameroun ne viendra pas. « Le communiqué de presse était clair : toutes les nominations effectuées lors de la réunion du comité technique et de développement étaient de simples recommandations, qui devaient être délibérées et approuvées par le conseil. A la NFF, aucun sous-comité, à l’exception des organes judiciaires, ne prend des décisions. Ils ne font que des recommandations« , a clarifié le responsable sur le site de la NFF, avant d’en revenir au cas du Breton.

Le Guen ne voulait pas résider sur place

« En vérité, le comité technique et de développement a parcouru les profils de tous les entraîneurs qui ont candidaté et il a considéré Paul Le Guen comme qualifié pour le poste. Mais au cours des négociations finales, il a refusé de se voir attribuer un objectif et il ne voulait pas vivre au Nigeria, ce qui constituait un point sensible avec le conseil« , a expliqué Yahaya-Kwande.

« Le poste d’entraîneur du Nigeria est très important et en aucune façon quelqu’un ne peut l’obtenir sans suivre un objectif. Il n’y a aucun problème avec le fait que Le Guen dise qu’il ne vient pas, plusieurs personnes hautement qualifiées seraient heureuses d’être nommées manager. Nous avons un plan pour parer à cette éventualité« , a conclu le communicant. Après avoir longtemps fait figure de favori pour le poste de sélectionneur des Super Eagles, Le Guen n’est pas près de travailler avec eux !