Nigeria : un forfait de plus, hécatombe en attaque !

Après Victor Boniface et Wilfried Ndidi, un troisième forfait (dont un deuxième en attaque) vient de tomber dans les rangs des Super Eagles du Nigeria, à 48 heures de leur premier match à la CAN 2023. 

La compétition n’a même pas encore démarré que la malchance continue de frapper la sélection du Nigeria. L’attaquant Sadiq Umar (26 ans, 10 capes et 1 but) vient à son tour de voir son rêve s’écrouler. Le joueur de la Real Sociedad (2 buts en 17 matchs de Liga cette saison) a été contraint de quitter l’entraînement des Super Eagles en raison d’un problème au genou et ne sera pas apte pour prendre part à la CAN, a annoncé la Fédération nigériane de football (NFF) ce vendredi matin. D’après les premiers informations relayées par le compte X 54footballx, il devrait être absent trois semaines au minimum. Sa blessure ne serait donc à priori pas d’une extrême gravité, mais suffisante pour lui faire louper le tournoi en Côte d’Ivoire, que le Nigeria débutera ce dimanche contre la Guinée Equatoriale.

Paul Onuachu en renfort !

Pour le remplacer Paul Onuachu (29 ans, 19 capes et 3 buts), avant-centre à Trabzonspor, en prêt de Southampton, vient d’être appelé en renfort par José Peseiro. Au vu du secteur offensif particulièrement fourni (Osimhen, Moffi, Ịheanachọ, Simon…), le meilleur buteur du championnat de Belgique 2021 (33 buts avec le KRC Genk) avait dans un premier temps été zappé, mais sa présence dans les rangs des Super Eagles est méritée. Car du talent, le natif d’Owerri, qui culmine à 2 mètre 01, n’en manque pas !

Buteur à 9 reprises et passeur décisif à l’occasion (3) lors de ses 15 apparitions dans le championnat turc cette saison, celui qui a longtemps évolué au FC Midtjylland au Danemark (2013-2019) est d’une adresse redoutable devant le but. Reste à savoir s'il sera arrivé d'ici au match de dimanche, ou si son arrivée se fera après seulement cette rencontre, à l'image du Niçois Terem Moffi, lui aussi récemment appelé en renfort. Les Super Eagles à court de solutions offensives pour leur entrée en lice à la CAN, qui l'aurait cru… ?

Nigeria : un forfait de plus, hécatombe en attaque !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.