OM : Mbemba remplaçant, une légende africaine s’étonne…

Chancel Mbemba, pourtant auteur d'une première saison très convaincante avec l'OM, a soudainement disparu du onze de départ d’Igor Tudor ces dernières semaines. Une situation qui étonne son ancien sélectionneur, Claude Leroy.

Qu’est devenu Chancel Mbemba ? Le défenseur central , qui enchaînait les titularisations depuis le début de la saison, connaît un coup d’arrêt avec l’Olympique de Marseille. Igor Tudor l’a placé sur le banc lors des deux dernières rencontres de l’OM, face à Montpellier (1-1) et Lorient (0-0) en Ligue 1. Pour le moment, l’entraîneur croate n’a pas indiqué les raisons d’une telle décision. Ce jeudi, dans les colonnes de La Provence, Claude Leroy s'est étonné du changement de statut de l'international congolais.

Pour Leroy, Mbemba est le plus fort à son poste à l’OM

Le plus célèbre des “Sorciers Blancs” a connu le défenseur marseillais lorsqu’il occupait le poste de sélectionneur de la République démocratique du Congo (2011-2013). Il exprime son incompréhension concernant ce choix de Tudor. “J'ai été très étonné de ne pas le voir dans le onze de départ, mais je ne sais pas ce qui se passe à l'intérieur du club. Dans l'absolu, il est indiscutable, dans le relatif, je ne sais pas ce que ça donne au quotidien, a tempéré le technicien. Je ne suis pas dans les arcanes de l'OM pour pouvoir juger ce qui se passe en interne. Ce serait très prétentieux de ma part de porter un jugement. Ce que je sais, c'est que Chancel a besoin de capitaliser beaucoup de confiance pour donner ce qu'il a à donner. Il a peut-être le sentiment d'être un peu plus discuté. Il a besoin de sentir beaucoup de confiance dans les regards, dans les sourires, dans les mots des autres. Il fait quand même une saison énorme”.

Pour Claude Leroy, l’ancien joueur de Porto affiche pourtant un bien meilleur niveau que les autres défenseurs de l’Olympique de Marseille, notamment Sead Kolašinac et Leonardo Balerdi. “Il était peut-être moins efficace ces derniers temps, bien qu'il ait marqué un but important contre Strasbourg (2-2). Il s'est peut-être fait prendre une fois ou deux, mais quel défenseur ne se fait pas prendre sur un dribble extérieur ou intérieur ? En réalité, je le trouve toujours très costaud, et nettement supérieur à d'autres, sans faire de comparaison… Sur ce que j'ai vu à Lorient, ce n'était pas terrible” conclut-il. On peut penser que les supporters phocéens seront du même avis !

Avatar photo
Jason Filankembo