Hector Cuper

Cette fois, c’est fini pour Hector Cuper ! Au lendemain de la défaite au Soudan (2-1) qui compromet déjà les chances de qualification de la RD Congo pour la CAN 2023, le ministre des Sports congolais, Serge Nkonde, a rédigé ce jeudi un préavis de résiliation de contrat dans lequel il réclame à la Fédération congolaise de football (Fecofa) de mettre fin au contrat du technicien argentin pour «manquement à [ses] devoirs d’entraîneur, notamment la non-amélioration des performances de l’équipe nationale».

Nommé en mai 2021 après la non-qualification pour la précédente CAN, Cuper avait qualifié les Léopards pour les barrages de la Coupe du monde 2022 mais avait ensuite failli perdre son poste après la déroute face au Maroc (1-1, 1-4) en mars dernier. Critiqué par des cadres comme Cédric Bakambu, pas convoqué ce mois-ci, le Sud-Américain aura payé les deux défaites inaugurales dans les éliminatoires de la CAN 2023, dont celle honteuse à domicile contre un Gabon décimé (0-1).

C’est avec un nouveau technicien à la barre que les Congolais tenteront de combler leurs 4 points de retard sur le Gabon et la Mauritanie lors des 4 journées restantes.

Le communiqué du ministère des Sports sur Cuper