RDC : la liste dévoilée jeudi… sans Desabre

Mardi, la Fédération congolaise de football association (Fécofa) annonçait que le sélectionneur des Léopards, Sébastien Desabre, allait dévoiler sa liste en vue des 1ere et 2e journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 le jeudi 2 novembre. Sauf que la conférence de presse de presse du Français a été annulée à la dernière minute…

Mardi après-midi, l’instance congolaise indiquait via un communiqué sur son compte X (anciennement Twitter) officiel que l’ancien coach du Wydad communiquerait « la liste des sélectionnés pour la trêve internationale du mois de novembre » le « jeudi 2 novembre à 13h (heure de Kinshasa) (même heure en France, ndlr) » lors d’une « conférence de presse au siège de la Fécofa ». Seulement, le lendemain, ce mercredi 1er novembre, le patron du football congolais a indiqué dans un nouveau communiqué que la conférence de presse du technicien de 47 ans n’aura plus lieu « suite à un problème logistique de dernière minute ». Néanmoins, la publication de la liste est maintenue et se fera « sur les réseaux sociaux et les canaux officiels de la Fédération ».

Deux retours pressentis pour les retrouvailles avec la Mauritanie

Si la présence des cadres tels que Chancel Mbemba (OM) et Cédric Bakambu (Galatasaray) ne souffre aucun doute, Dimitry Bertaud (Montpellier), Simon Banza (Braga) et Grady Diangana (West Bromwich) devraient être rappelés après avoir fêté leurs premières convocations le mois passé. Écarté par Desabre dans l’optique de « faire de la place » pour les nouveaux d’octobre, Yoane Wissa (Brentford) pourrait, lui, faire son retour. Gaël Kakuta pourrait l’imiter, alors qu’il a lui aussi manqué le premier rassemblement d’automne, sur blessure.

Ayant hérité du groupe B en compagnie de la Mauritanie, du Sénégal, du Soudan du Sud, du Soudan et du Togo, les Léopards démarreront les qualifications par la réception des Mauritaniens le 15 novembre au stade des Martyrs de Kinshasa. Il s’agit de la première confrontation des deux sélections depuis l’affaire Khadim Diaw. Celle-ci ayant conduit à la perte de points précieux aux Mourabitounes dans la course à la qualification pour la CAN 2023, en conséquence de la victoire sur tapis vert de la RDC, suite au recours adressé à la Confédération africaine de football (CAF).

La bande à Desabre se déplacera ensuite au stade des Martyrs du Benina de Benghazi (Libye) pour un affrontement quatre jours plus tard avec le Soudan. Ce sera son dernier match avant son entrée en lice à la CAN le 17 janvier contre la Zambie.

RDC : la liste dévoilée jeudi… sans Desabre
Prudence Ahanogbe