Un nouveau club pour Romain Saïss (officiel)

Romain Saïss n'aura pas fait long feu à Al-Sadd (Qatar). Un petit mois seulement après son arrivée, le défenseur international marocain (75 capes, 2 buts) a été officiellement prêté ce mercredi à Al-Shabab, en Arabie saoudite.

La raison de ce départ précoce ? Son club qatari avait dépassé le quota de joueurs étrangers dans son effectif (limité à 7). Il a donc fallu trouver un nouveau point de chute au Lion de l'Atlas de 33 ans. Ce sera donc – comme son compatriote Yassine Bounou notamment – au pays du pétrole qu'il va poursuivre sa belle carrière. Son arrivée ne devrait pas faire de mal à son nouveau club. Al-Shabab pointe en effet à une peu reluisante 17ème place (sur 18 équipes) de la Saudi Pro League. En position de relégable, la formation basée à Riyad, la capitale du pays, espère rapidement sortir la tête de l'eau. Les dirigeants le savent : cela passera par une défense plus solide. Car avec déjà 12 buts encaissés lors des cinq premières journées, ce ne fut pas le cas depuis ce début d'exercice 2023-2024. Heureusement, l'ancien pensionnaire de Beşiktaş, qui était pisté par Lens, Lille et l'OM cet été, débarque et devrait contribuer au renouveau de l'arrière-garde du club saoudien.

Il va jouer avec Habib Diallo !

Sur le papier, Al-Shabab est loin d'avoir une mauvaise équipe. Le club de la capitale compte notamment dans ses rangs Éver Banega (ex-Séville), Yannick Carrasco (ex-Atlético Madrid) et l'inévitable Habib Diallo en attaque. L'attaquant international sénégalais (18 sélections, 4 buts), ancienne valeur sûre de la Ligue 1 (Metz, Strasbourg), n'a pour l'instant pas réussi à convertir le tir lors de ses quatre rencontres de Saudi Pro League. Mais gare au réveil du Lion…

Un nouveau club pour Romain Saïss (officiel)
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.