Froissé par les déclarations du co-président de l’AS Saint-Etienne, Roland Romeyer, le Zamalek a annoncé vendredi qu’il stoppe les négociations pour le transfert de son attaquant Mostafa Mohamed chez les Verts. Alors qu’une lettre d’excuses, probablement fausse, attribuée à l’ASSE, circule ces dernières heures en Egypte, Hussein El-Samary, membre du conseil d’administration du club cairote, a assuré que les Chevaliers Blancs sont prêts à revenir à la table des négociations mais à une seule condition.

«Les excuses de l’AS Saint-Etienne n’ont pas été envoyées sur le compte email officiel de notre club. Le conseil d’administration du Zamalek ne reconnaît rien tant que ce n’est pas reçu sur notre courrier électronique. Vous pouvez voir que la lettre d’excuses n’est pas signée par le club français. Nous attendons des excuses du président de Saint-Etienne lui-même et qu’il clarifie les déclarations qu’il a faites précédemment. Au cas où il y aurait des excuses officielles du club français, alors cela rendra les choses plus flexibles pour le transfert de Mostafa Mohamed», a glissé le dirigeant dans des propos rapportés par le site Kingfut. Le message est passé, reste à savoir quelle sera la position des Stéphanois…