naby sarr sénégal

C’est l’une des 3 surprises réservées par Aliou Cissé. Jeudi, le sélectionneur du Sénégal a dévoilé sa liste de 24 joueurs retenus pour affronter le Congo (le 13 novembre) et l’Eswatini (le 17 novembre) dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021. Et parmi eux, on retrouve un certain Naby Sarr (26 ans).

Fils de l’ancien international sénégalais Boubacar Sarr mais né à Marseille en France, le défenseur central a fait ses classes avec l’Olympique Lyonnais. Auteur de débuts prometteurs, il fait partie du groupe de l’équipe de France qui remporte le Mondial U20 en 2013. Aux côtés des Paul Pogba, Samuel Umtiti, Alphonse Areola et autres Florian Thauvin, tous vainqueurs du Mondial 2018 avec les A par la suite, il parvient à tirer son épingle du jeu et dispute 4 matchs comme titulaire dont la finale. Il compte aussi 2 sélections en Espoirs.

Pas parvenu à s’imposer à Lyon, ni au Sporting Portugal, Sarr signe à Charlton à l’été 2015. Là-aussi, les débuts sont difficiles, mais le joueur parvient à se relancer à la faveur d’un retour en France (prêt au Red Star en Ligue 2) en 2016/17 et il se fait provisoirement sa place chez les Addicks avec qui il est remonté en Championship (D2 anglaise) l’été dernier. Ses performances ont convaincu Cissé de lui donner sa chance et l’ex-Bleuet s’est dit «fier» de pouvoir représenter le pays de ses parents. Derrière la charnière titulaire Kalidou Koulibaly-Salif Sané, le roc d’1m96 a un coup à jouer.