pogba

Comme prévu, Tours et le Stade de la Vallée du Cher accueillaient ce dimanche un match de charité organisé par les frères Pogba (Paul, l’international français, ainsi que les jumeaux Mathias et Florentin, internationaux guinéens) au profit de l’éducation et de l’accès à l’eau potable en Guinée. Cette rencontre de gala opposait une sélection composée de joueurs français, entraînée par Paul Pogba, qui n’a pas joué, et qui comprenait notamment Andy Delort (désormais international algérien) et Bryan Bergougnoux à une sélection composée de joueurs guinéens. Devant près de 10 000 spectateurs, la sélection tricolore s’est imposée 7-5. Mais l’essentiel était ailleurs.

« Comme je l’ai déjà dit, avant d’être des footballeurs, on est des hommes, on est des humains, on est des enfants. Ma mère, qui est là, est guinéenne. Mon père (décédé en 2017) était guinéen. C’est notre pays, celui de nos ancêtres. On voulait faire quelque chose de bien pour aider, d’où ce petit match. On va aider beaucoup de personnes au pays » , s’est satisfait Paul Pogba dans des propos rapportés par L’Equipe.

« Comme vous savez, en Guinée, ce n’est pas l’Europe, il y a beaucoup de difficultés. Que ce soit l’accès à l’eau, la nourriture, l’éducation, les hôpitaux… Il n’y a pas les mêmes facilités en Afrique et notamment en Guinée: on voulait appuyer dessus, faire un geste » , a-t-il poursuivi. Une attitude tout à l’honneur du milieu de terrain de Manchester United, qui a fait l’effort de se rendre disponible durant quelques heures en cette période de Boxing Day.