Champion d’Afrique déchu, le TP Mazembe espère bien se rattraper en décrochant la Coupe de la CAF. Avant-dernière étape samedi avec le déplacement à Blida face au MO Béjaia à l’occasion de la finale aller de la compétition. Même si les Corbeaux de Lubumbashi partiront favoris sur le papier, leur entraîneur Hubert Velud a tenu à mettre en garde les joueurs face à tout excès de confiance.

« Ce n’est pas parce que les Algériens n’ont pas de vécu sur la scène africaine qu’il faut les prendre pour quantité négligeable. Tout au contraire. C’est parce qu’ils étaient encore des inconnus au début de l’année qu’ils sont et seront redoutables. ‘Surtout pas de suffisance’, ai-je insisté auprès des joueurs« , a expliqué le technicien français sur le site de la CAF. « Notre adversaire est solide, coriace, il ne lâche rien. J’ai demandé à mes joueurs de redoubler de vigilance. Une erreur, je le leur ai répété, peut vous faire perdre ou gagner. » Accrochés en Kabylie en phase de groupes (0-0) avant de s’imposer à domicile au retour (1-0), les Corbeaux de Lubumbashi sont prévenus.