Ligue africaine de football : Mamelodi écarte Al-Ahly et rejoint le Wydad en finale

On connait enfin l’affiche de la première finale de la Ligue africaine de football (anciennement Super League). À la faveur de son court succès 1-0 obtenu à l’aller en Afrique du Sud dimanche dernier, Mamelodi Sundowns n’a eu besoin que d’un nul (0-0) ce mercredi soir en demi-finale retour face à Al Ahly au stade international du Caire pour rejoindre le premier finaliste, le Wydad. Malgré deux bévues du gardien adverse et un penalty, Al Ahly n’est jamais parvenu à marquer et peut nourrir des regrets.

Al Ahly entamait la rencontre avec une énorme détermination. La tête piquée de Percy Tau sur le gardien au second poteau, consécutivement à un centre d’un équipier – sifflé hors-jeu – depuis la gauche en atteste (5e). Rapidement, les Egyptiens se voyaient récompensés de leur bon début de match en bénéficiant d’un penalty suite à une mauvaise sortie de Ronwen Williams qui faisait tomber Percy Tau dans la surface. Néanmoins, les locaux vendangeaient après tergiversation sur le choix du tireur : le portier sud-africain se rachetait en repoussant le tir d’Ali Maaloul (12e). Il s’agissait là de son deuxième penalty stoppé dans le tournoi après celui de Gilberto en quart de finale aller contre le Petro Luanda (0-2).

Williams joue à se faire peur, Al Ahly gâche

Poursuivant sur leur lancée, les Egyptiens manquaient de réussite sur deux erreurs de main du gardien adverse. Premièrement, Mahmoud Kahraba touchait le poteau sur un contre favorable, suite à un dégagement d’Abdelmounaim Boutouil qui jouait le pompier de service après un relâchement de balle par Williams, négociant mal un centre venant de sa droite (24e). Sur une nouvelle bourde du portier de 31 ans, de nouveau mis en difficulté par un centre depuis sa droite, l’attaque des Diables Rouges voyait ensuite le défenseur Rivaldo Coetzee dégager in extremis en catastrophe (29e).

Décidément, les Sud-Africains pouvaient remercier leur bonne étoile, puisque dans la minute suivante, Percy Tau, lancé plein axe dans la surface de réparation, envoyait sa frappe sur la transversale (30e). Peu après, Emam Ashour reprenait de l’extérieur du pied dans la surface un ballon qui volait ensuite légèrement au-dessus du cadre (34e). Au retour des vestiaires, Kahraba enlevait à son tour sa frappe au-dessus (46e).

Rien ne semblait aller dans le sens des locaux, et ce, malgré l’entrée de la recrue phare de l’été Anthony Modeste (71e, en remplacement de Kahraba). Ce dernier en l’occurrence, pourtant auteur d’un bon appel dans le dos de la défense, ne parvenait pas à reprendre un ballon lobé dans la surface face à Rowen Williams (83e). L’exclusion plus que logique du rentrant Junior Mendieta (84e), coupable d’un attentat sur Akram Tawfik, ne profitait pas outre mesure aux Diables Rouges qui finissaient par s’incliner.

Sans concéder aucun but, Mamelodi rejoint donc en finale le Wydad Casablanca, tombeur un peu plus tôt de l’Espérance Tunis après tirs aux buts (1-0, 1-0 / 4-5) au stade de Radès de Tunis. Les deux équipes se disputeront le premier sacre de l’AFL les 5 et 11 novembre.

Ligue africaine de football : Mamelodi écarte Al-Ahly et rejoint le Wydad en finale
Prudence Ahanogbe