Forfait le mois dernier après avoir été testé positif au coronavirus, Houssem Aouar a été de nouveau appelé en équipe de France et pourrait fêter sa première cape ce mercredi en amical contre l’Ukraine. Jusqu’à présent très silencieux à ce sujet, le sélectionneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, a révélé qu’il a bien tenté d’attirer le milieu de terrain lyonnais !

«Sur le dossier Aouar j’ai été clair, j’ai expliqué, le travail a été fait. Les gens ne comprennent pas que nous avons tout fait, mais je ne veux pas rentrer dans les détails. (…) Je suis entré en contact avec Aouar quasiment dès mon entrée en fonction (en août 2018, ndlr), mais si ça se trouve il a toujours rêvé en bleu», a expliqué le technicien ce mercredi en conférence de presse.

L’ancien joueur de l’OM explique avoir cherché à protéger le Lyonnais. «Aouar avait tranché depuis très longtemps, mais je n’allais pas le crier sur tous les toits, parce que ces joueurs ont des familles, on ne va pas les mettre en difficulté. Ces jeunes comme Aouar adorent les réseaux sociaux, ce qu’on dit sur eux. Je sais qu’il va venir voir ce que je dis sur lui. J’ai travaillé en silence sur le dossier, pour ne pas le mettre en difficulté», a éclairé Belmadi. Un dossier définitivement à oublier pour les Fennecs…