Algérie : Petkovic se justifie pour Bennacer

Ismaël Bennacer n'a pas joué jeudi à Baraki lors du match Algérie-Guinée (défaite 1-2), comptant pour la 3e journée des éliminatoires du Mondial 2026. Le milieu de terrain du Milan AC, qui n'a donc pas eu l'occasion de briller devant un certain Karim Benzema, aurait pourtant pu solidifier le milieu de terrain des Fennecs. 

Vladimir Petkovic, qui vient d'enregistrer son premier revers depuis son arrivée à la barre des Fennecs le 29 février dernier, avait opté dans l'entrejeu pour le duo composé de Nabil Bentaleb et de Ramiz Zerrouki. Forcément, le résultat ne lui a pas donné raison et le technicien a été contraint de se justifier au sujet de la non-utilisation du Milanais, titulaire indiscutable sur le papier.

« J'ai pensé avec Bentaleb et Zerrouki avoir deux joueurs qui sont bien physiquement et de la présence dans cette zone. Je pense que j'avais besoin de ces joueurs c'est pour ça que je n'ai pas fait rentrer Bennacer et puis il y a eu des changements du côté de la Guinée qui m'ont fait sortir d'autres joueurs. Je ne l’ai pas fait rentrer car ce n’était pas un match fait pour lui », s'est-il justifié après la rencontre.

De retour face à l'Ouganda ?

Lundi, les Verts iront en Ouganda, pour le compte de la 4e journée de ces éliminatoires. Avec cette défaite inattendue face au Syli National, Petkovic ne peut pas se permettre une nouvelle contre-performance de ses troupes, bien que les Verts occupent toujours la tête du groupe G pour le moment. Et le technicien a promis des changements dans son onze.

Ismaël Bennacer (26 ans, 49 capes et 2 buts) pourrait en profiter. Reste à voir si le joueur du Milan AC sera aligné d'entrée ou s'il entrera en cours de jeu. Il s'agirait pour lui d'un come-back après de long mois sans jouer avec les Fennecs. Le natif d'Arles avait en effet contracté un pépin aux adducteurs à la CAN 2023, avant de quitter la rassemblement en mars dernier suite au constat de son indisponibilité par l'équipe médicale.

Algérie : Petkovic se justifie pour Bennacer
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.