Osséni Bachirou bénin

Le football béninois est en deuil. Osséni Bachirou, l’ancien capitaine des Ecureuils U20 à la CAN juniors 2005 a perdu la vie ce mardi matin au Centre Hospitalier Départemental Borgou-Alibori suite à un malaise cardiaque.

De notre correspondant à Cotonou,

Après le journaliste sportif Alex Chodaton, le sport béninois perd encore un de ses dignes fils. Osséni Bachirou n’est plus de ce monde. L’ex-capitaine des Ecureuils juniors du Bénin à la CAN 2005 des moins de 20 ans a rendu l’âme dans la matinée ce mardi. A 33 ans, le désormais ex-entraîneur de l’Entente de Kandi, club de Vitalor Ligue 2, a succombé à un malaise au CHD de la ville de Parakou.

Une série d’hommages

Suite à cette nouvelle, les hommages se sont succédés, notamment sur les réseaux sociaux. Stéphane Sessegnon, capitaine de la sélection nationale du Bénin, a exprimé toute sa douleur : «C’est avec tristesse que nous avons appris ce matin le décès de Osseni Bachirou notre frère, coéquipier et ex-capitaine de l’équipe nationale du Bénin» a écrit l’ancien joueur du PSG sur sa page Facebook. Le milieu offensif a par ailleurs, au nom de tous ses coéquipiers, présenté ses vives condoléances à la famille éplorée. Dans la foulée, Jimmy Adjovi-Boco de l’institut Diambars n’a pas manqué d’en faire de même.

Bachirou-Promise, le tragique destin des capitaines

Ex-attaquant, Osséni Bachirou compte à son actif 6 sélections avec le Bénin en A pour 1 but marqué. En club, il avait commencé avec Soleil FC au pays avant de passer par l’AZ Zwiyah en Lybie, Setúbal au Portugal, le FK Bodva en Slovaquie ou encore Diegem en Belgique. Comme dans un dramatique parallèle, sa mort intervient quelques semaines après celle d’Isaac Promise, capitaine de la sélection U20 du Nigeria en 2005 qui a été retrouvé mort dans son appartement aux Etats-Unis le 2 octobre. Les deux hommes étaient capitaines respectifs de leur sélection lors du match d’ouverture de la CAN Junior 2005 que le Bénin avait abrité…