CAN 2023 : un stade ivoirien rebaptisé au nom de l’Algérie !

À une semaine du coup d’envoi de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire (13 janvier-11 février 2024), un stade a été rebaptisé… au nom de l’Algérie !

Victorieuse de l’équipe locale du Togo (0-3) à Lomé, pour le compte de son premier match de préparation pour la CAN 2023, l’Algérie rejoindra son camp de base en Côte d’Ivoire après un ultime test mardi face au Burundi (15h GMT), toujours dans la capitale togolaise. Deux ans après la douloureuse élimination en phase de groupes de la précédente édition, les Fennecs ont à cœur de se racheter en renouant avec la phase à élimination directe. Celle qui les avait vu triompher du Sénégal en finale en 2019, avec une deuxième étoile à la clé.

Le Stade de Bouaké devient le stade… vive l’Algérie

Le sélectionneur Djamel Belmadi et ses hommes affronteront l’Angola le 15 janvier, puis le Burkina Faso (20/01), et enfin la Mauritanie (23/01), dans la poule D dont ils sont les immenses favoris. Le Stade de la Paix de Bouaké (40 000 places), situé à quelque 340 km au nord de la capitale Abidjan, sera le théâtre des affrontements dans ce quatrième groupe.

En attendant, les Verts peuvent compter sur une providence ayant rebaptisé l’enceinte au nom de l’Algérie, sans doute afin que Mahrez et ses coéquipiers se sentent comme à domicile – malgré l’hostilité de la canicule tropicale. Ainsi, l’arène inaugurée en 1984, et rénovée en 2007 puis en 2018, est désormais dénommée sur Google « Stade de la paix de Bouaké vive l’Algérie », comme on le montre la géolocalisation mondiale Google Maps. Une œuvre cocasse à mettre probablement au crédit d’un supporter des Fennecs. Belmadi appréciera, en attendant que le géant américain finisse probablement par déceler et rectifier cette petite farce…

CAN 2023 : un stade ivoirien rebaptisé au nom de l’Algérie !
Prudence Ahanogbe