CAN U17 : Mali-Guinée sur un air de déjà-vu

Le Mali et la Guinée se disputent un billet pour la finale de la CAN U17 ce jeudi (15H GMT) à Niamey au cours d’un derby d’Afrique de l’Ouest qui s’annonce animé. Les Aiglonnets tenteront de venger l’élimination de leurs aînés par tirage au sort à la CAN senior contre cette même Guinée. Mais le Syli cadet a lui aussi un affront à laver.


Qui défiera la surprenante Afrique du Sud dimanche en finale de la CAN U17 ? La question est sur toutes les lèvres ce jeudi au stade Général Seyni Kountché de Niamey à l’occasion des demi-finales entre le Mali et la Guinée (coup d'envoi à 15H GMT). Même si les deux sélections ont déjà réussi leur compétition en décrochant leur billet pour la Coupe du monde de la catégorie qui aura lieu en octobre au Chili, la détermination devrait être maximale afin de grimper sur la dernière marche.

Les Aiglonnets n’auront pas à chercher bien loin des motifs de motivation pour s’adjuger ce derby d’Afrique de l’Ouest. Ils auront à cœur de venger l’élimination de leurs grands frères par tirage au sort au bénéfice de cette même Guinée il y a un peu moins d’un mois lors de la CAN senior. Pour ce faire, les poulains de Baye Bah peuvent compter sur leur attaque de feu (6 buts inscrits) incarné par Boubacar Traoré, co-meilleur buteur de la compétition avec trois réalisations. “Le groupe est constitué depuis le début des éliminatoires. C’est important pour la cohésion“, souligne le sélectionneur.

Un duel Moussa Camara-Boubacar Traoré

Aussi étrange que cela puisse paraître, les Guinéens ont eux aussi une revanche à prendre. Le 6 février, ils avaient été balayés 3-0 par ces mêmes Maliens en match de préparation en cédant trois fois dans les dix dernières minutes ! Mais le Syli cadet a bien changé en trois semaines. Après avoir frôlé la victoire face au Nigeria en match de poules, le sélectionneur Hamadou Camara fixait le nouvel objectif de ses poulains : “remporter la Coupe“.

Une première qui exigera de laisser au placard l’individualisme dont Abdoul Karim Konté et ses coéquipiers font parfois preuve. Le Syli cadet comptera aussi sur son dernier rempart, Moussa Camara. Le portier a été intraitable contre la Zambie et le Nigeria. Son absence avait coûté cher face au Niger (1-2). Le duel opposant l'un des meilleurs gardiens de la compétition au co-meilleur buteur s'annonce aussi spectaculaire qu'indécis. A l'image de ce derby.

CAN U17 : Mali-Guinée sur un air de déjà-vu
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !