Et un rebondissement de plus dans le feuilleton pour l’élection présidentielle de la Fédération ivoirienne de football (FIF). D’abord suspendue par la FIF puis rétablie par la FIFA, la commission électorale reprenait ses travaux ce mardi. Alors que cette réunion était censée déboucher sur une avancée, c’est tout le contraire qui s’est produit ! En effet, le président de la commission, René Diby a tout simplement claqué la porte !

Il faut dire que l’ancien ministre des Sports s’attendait à ce que cette réunion permette de signer enfin le procès-verbal des délibérations rendues le 9 août dernier, avec la validation des candidatures de Didier Drogba, Sory Diabaté et Idriss Diallo. Problème : d’autres membres de la commission n’étaient pas du tout sur la même longueur d’ondes et ont demandé de soumettre à un nouveau vote les points qui font débat, dont la validation du dossier de Drogba. Ça en était trop pour Diby, qui a préféré quitter l’assemblée.

Il se murmure qu’il pourrait être remplacé à la tête de la commission afin que celle-ci reprenne ses travaux dès demain sous la supervision d’un représentant de la Confédération africaine de football (CAF). En attendant, le processus électoral se retrouve à nouveau dans l’impasse…