Jani Tarek limogé, le FC San Pedro (Côte d‘Ivoire) se devait de trouver un nouvel entraîneur. Mercredi, le nouveau coach a été présenté à Abidjan par Mohamed Hachicha, propriétaire du club.

Amani Yao est le nouvel entraîneur du FC San Pedro. L’ancien coach de l’ASEC Mimosas, de l’Afad et de l’AS Tanda remplace Jani Tarek. Nommé et présenté mercredi, Amani Yao a dirigé sa première séance d’entraînement dans l’après-midi le jour même.

Une motivation évidente

Le natif de Tiassalé n’a d’ailleurs pas caché ses premières bonnes impressions devant les hommes des médias. «C’est le métier d’entraîneur qui nous emmène à aller à gauche puis à droite Je suis heureux d’être là aujourd’hui et très pressé de commencer la mission», a confié le technicien ivoirien. Amani Yao aura avant tout la lourde responsabilité de conduire le FC San Pedro, actuel 5ème de la Lonaci Ligue 1 (avec 3 matchs en retard), au titre de champion de Côte d’Ivoire. Ensuite, le double champion de la Côte d’Ivoire se chargera d’emmener les Pétruciens relever la tête en Coupe de la Confédération, compétition dans laquelle ils occupent la 3ème place du groupe D avec 1 nul et 1 défaite après deux journées.

De réelles ambitions

Conscient de la tâche qui l’attend, Amani Yao a déclaré : «C’est une équipe très jeune qui a moins de 10 ans en première division mais qui, année après année, progresse au classement. Après le titre de vice-champion l’année dernière, c’est une ambition légitime de viser le titre cette saison. C’est une équipe qui a le potentiel pour être championne de Côte d’Ivoire. C’est dans cette optique que je viens pour batailler avec les joueurs, le staff, tout le club et son environnement pour essayer d’être sur la plus haute marche du podium à la 26e journée».

Pour atteindre les objectifs qui lui sont assignés, l’ancien entraîneur de l’ASEC Mimosas compte rester fidèle à sa philosophie de jeu. «Partout où je passe, je tiens le même langage. Le jeu vous récompense toujours, le reste c’est la méthode, avoir les hommes pour et bonifier les hommes. C’est le rôle de l’entraîneur de bonifier les hommes. Cela va prendre du temps mais avec les hommes intelligents je pense que les choses peuvent aller vite. J’ai foi qu’on pourra allier la qualité de jeu aux résultats», a conclu Amani Yao.

Précisons que le premier test pour le technicien ivoirien à la tête du FC San Pedro est prévu pour ce jeudi au Parc des Sports face au WAC, lanterne rouge du championnat, pour le compte du match en retard comptant pour la 8e journée de la Lonaci Ligue 1.