Rodri, Espagne

Souvent citée parmi les favoris pour le sacre à la Coupe du monde 2022, l’Espagne a subi une énorme désillusion en se faisant éliminer par le Maroc (0-0, 0-3 tab) mardi dès les huitièmes de finale. Dépité et visiblement très frustré, le défenseur central polyvalent adverse, Rodri, a déploré la tactique trop défensive selon lui des Lions de l’Atlas.

«C’est dur, c’est dur de se consoler quand tu donnes tout, quand tu travailles autant, et vous savez… sans leur manquer de respect, le Maroc n’a absolument rien proposé !», a taclé le joueur de Manchester City devant les médias. «Dans le jeu ils n’ont rien fait. Ils ont simplement attendu les contres. Ils sont restés bien en place derrière. Et ils ont essayé de nous contrer. Nous on a essayé de faire quelque chose mais cela n’a rien donné. C’est très frustrant. Je pense que l’on méritait de marquer au moins un but car j’estime qu’on aurait dû passer en quarts de finale. C’est mon opinion.»

S’il est vrai que la Roja a survolé le match en termes de possession (77% à 23%), au niveau des occasions nettes pourtant les deux équipes ont à peu près terminé à égalité et l’Espagne pourra regretter sa possession globalement stérile plutôt que de s’en prendre à la tactique bien huilée du Maroc…