Al Ahly-Wydad Casablanca

Après la polémique, place au terrain ! Ces derniers jours, la décision de la Confédération africaine de football (CAF) de domicilier très tardivement la finale de la Ligue des champions au Complexe Mohammed V de Casablanca a fait couler beaucoup d’encre et suscité la colère d’Al Ahly, adversaire du Wydad Casablanca pour cette affiche ce lundi (19h GMT, soit 21h en France). Alors que le club cairote se plaint d’avoir reçu seulement 2 500 billets sur les 10 000 promis par la CAF, les 22 acteurs vont essayer de se concentrer sur le ballon rond.

Vainqueurs de 10 éditions, un record, et notamment des deux dernières, Al Ahly vise un incroyable triplé qui serait une première sur le continent africain. Comme la saison passée, les Diables Rouges ont souffert durant la phase de groupes, perturbée par leur participation au Mondial des clubs, et ils ont dû attendre la dernière journée pour se qualifier dans la douleur contre Al Hilal (1-0). Mais, ensuite, la bande à Pitso Mosimane a retrouvé son habituel rouleau compresseur : les Marocains du Raja Casablanca en quarts (2-1, 1-1) puis les Algériens de l’ES Sétif en demi-finales (4-0, 2-2) en ont fait les frais avec notamment un immense Percy Tau à la baguette (2 buts et 4 passes décisives en demies).

Le précédent de 2017

Forts de leur expérience, les Egyptiens rêvent de marquer l’histoire. Révélé à la CAN, le défenseur central Mohamed Abdelmonem manquera à l’appel sur blessure mais son forfait sera compensé par le retour de Badr Benoun, enfin remis du Covid et qui aura particulièrement à cœur de briller face au WAC en tant qu’ancien capitaine du Raja.

Le Wydad justement a connu un parcours beaucoup plus linéaire dans cette édition. Emmenés par Walid Regragui, les doubles vainqueurs de la compétition (1992, 2017) ont terminé en tête de leur groupe et se sont rapidement qualifiés avec 15 points sur 18 possibles devant Petro Atletico, le Zamalek et Sagrada Esperança. En quart contre les Algériens du CR Belouizdad (1-0, 0-0) puis en demis face aux Angolais de Petro Atletico (3-1, 1-1), les Marocains ont à chaque fois fait la différence à l’extérieur à l’aller, avant de gérer plus ou moins sereinement à domicile au retour. Déjà vainqueur d’Al Ahly en finale de l’édition 2017 (1-1, 1-0), le WAC n’aspire qu’à une chose : refaire le coup devant leur public.

Les compos probables d'Al Ahly-Wydad Casablanca :

Al Ahly : El-Shenawy – Hany, Ibrahim, Ashraf, Maaloul – El Shahat, Fathi, Dieng – Mohamed, Tau, Abdelkader.

Wydad Casablanca : Tagnaouti – El Amloud, Dari, Farhane, Allah – Jabrane, Daoudi, El Hassouni – Aouk, El Moutaraji, Mbenza.