Guinée CAN

A la recherche d’un nouveau sélectionneur pour diriger le Syli National dans les éliminatoires de la CAN 2023, la Fédération guinéenne (Feguifoot) a annoncé ce vendredi, au terme de la clôture de son appel à candidatures, avoir reçu 4 dossiers. Ce faible total s’explique par l’exigence des critères retenus (notamment être de nationalité guinéenne).

Non reconduit après l’élimination en 8es de finale de la CAN 2021 contre la Gambie mais rappelé pour jouer les intérimaires lors des amicaux de mars, Kaba Diawara, sélectionneur sortant, fait comme prévu partie du lot et fera figure de favori. Également passé par le banc du Syli entre 2016 et 2018, Lappé Bangoura brigue à nouveau le poste lui aussi.

La surprise Moussa Théa

Capitaine de la Guinée à la CAN 2004 et finaliste de la Coupe de France 2002 avec Bastia, Morlaye Soumah vise également le poste. L’ex-libéro possède un solide CV en tant que joueur mais une expérience limitée en tant qu’entraîneur, bien qu’il ait été sélectionneur adjoint durant l'ère Michel Dussuyer (2010-15). Enfin, on retrouve un certain Moussa Théa pour compléter le quatuor. Totalement méconnu, ce technicien est détenteur de la licence UEFA après avoir fait ses gammes en Angleterre depuis le début des années 2010. Ami de Pascal Feindouno, il était passé, en tant que joueur, par la réserve de Saint-Etienne, où il a côtoyé Titi Camara, mais des blessures l’ont empêché de faire carrière.

Une commission se réunira mercredi et décidera soit de nommer directement l’heureux élu, soit d’inviter un ou plusieurs candidat(s) à passer un entretien.

Le communiqué de la Feguifoot