Guinée : la FIFA garde le contrôle de la Fédé (officiel)

La FIFA a tranché pour l’avenir du Comité de normalisation de la Fédération guinéenne de football (FGF), dont le mandat expirait le 30 avril 2023.

La FIFA a décidé de prolonger le mandat du Comité de Normalisation (Conor), la « veille de la fin » de son mandat, ce samedi 29 avril 2023, a annoncé la FGF par voie de communiqué sur son compte Twitter officiel. Cette décision intervient quelques semaines après que le Conor a été sollicité par le Ministère guinéen de la Jeunesse et des Sports, pour poursuivre les discussions avec la fédération sur l’adoption du nouveau code électoral. Le congrès de la FGF avait rejeté « la version préliminaire des statuts et du code électoral transmise par la FIFA, la CAF et le comité de normalisation », « en raison notamment de doutes émis sur la composition du futur comité exécutif de la FGF et sur le système électoral ».

Le Conor rempile pour un nouveau mandat

« Une autre mission conjointe FIFA/CAF se rendra à Conakry début mai 2023 pour discuter de la situation actuelle avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports et les parties prenantes dans le but de parvenir à un accord entre toutes les parties. Au vu de ce qui précède, et compte tenu du fait que le délai accordé au comité de normalisation pour mener à bien les Tâches de son mandat n'est plus tenable, le Bureau du Conseil de la FIFA a ainsi décidé de prolonger le mandat du CONOR jusqu'au 30 novembre 2023 au plus tard », a indiqué la FGF dans sa note officielle.

Rappelons que le Conor a été nommé par la FIFA en novembre 2021, « à la suite de plusieurs irrégularités survenues dans le cadre de la procédure électorale ».

Guinée : la FIFA garde le contrôle de la Fédé (officiel)
Prudence Ahanogbe