LDC : Le TP Mazembe prend une sérieuse option

En déplacement au stade Omar Hamadi de Bologhine sur le terrain de l’USM Alger, le TP Mazembe s’est imposé 2-1 samedi en finale aller de la Ligue des champions. A la faveur de ce premier succès en terre algérienne après cinq tentatives infructueuses, les Corbeaux de Lubumbashi ont pris une sérieuse option sur un cinquième sacre dans la compétition. Procédant par contres, les Congolais se sont créés les occasions les plus dangereuses après que les locaux aient manqué l’ouverture du score sur coup-franc (16e). Trouvé aux vingt mètres, Rainford Kalaba a trouvé la faille en lobbant Mohamed Lamine Zemmamouche d’une inspiration géniale (28e). Coupable d’une petite claque au visage d’Hocine El Orfi, qui en a beaucoup rajouté sur le coup, le Zambien a pourtant été expulsé quelques minutes plus tard (45e+1).

A onze contre dix, l’USMA a conservé la maîtrise du ballon mais les occasions dangereuses sont restées l’apanage des Congolais. Coupable d’une main dans la surface, El Orfi a été expulsé à son tour, provoquant un penalty. Mais Zemmamouche a repoussé la tentative de Nathan Sinkala (69e) et permis aux locaux de conserver l’espoir. Après avoir longtemps retardé l’échéance (19e, 37e, 47e, 74e), le portier international algérien a pourtant dû s’incliner une nouvelle fois. Sur un deuxième penalty consécutif à une faute de Khoualed, il n’a rien pu face à Samatta qui l’a pris à contre-pied (79e). Dans les dernières minutes, Seguer, entré en jeu, a marqué d’un superbe extérieur du pied (87e) et permis aux locaux de conserver un mince espoir en vue de la manche retour qui aura lieu le 8 novembre Lubumbashi.

 Les compositions de départ :

USM Alger : Zemmamouche – Benayada, Mazari, Khoualed, Boudebouda – El Orfi, Koudri – Beldjilali, Ferhat, Benmoussa – Nadji

TP Mazembe : Kidiaba – Frimpong, Kimwaki, Coulibaly, Boateng – Diarra, Sinkala, Kalaba – Ulimwengu, Samatta, Traoré

LDC : Le TP Mazembe prend une sérieuse option
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.