Ligue des champions (CAF) : l’ASEC 1er qualifié, les Tunisiens rentrent indemnes, Mamelodi rejoint Mazembe

Toujours invaincu en Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF), l’ASEC Mimosas a obtenu le premier billet pour les quarts de finale ce mardi après une troisième victoire d’affilée en quatre matches comptant pour la phase de groupes. Mamelodi a quant à lui fait un pas de plus vers la qualification après son couac au match précédent.

L’ASEC s’est rendu la tâche facile en ouvrant rapidement le score par l’intermédiaire d’Avo Leibé Junior après seulement 10 minutes de jeu (1-0, 11e). Les Ivoiriens ont tranquillement géré leur avance jusqu’en fin de match où ils inscrits deux nouveaux buts, d’abord par Essis Aka (2-0, 80e) puis par le remplaçant de luxe Sankara Karamoko (3-0, 90e+1). Celui-ci est buteur pour la quatrième fois sur ses trois derniers matches, sans oublier sa passe décisive pour le but de l’égalisation lors de la première rencontre face au Simba SC (1-1).

Ce troisième succès consécutif après ceux face au Wydad (1-0) et le Jwaneng Galaxy (0-2) offre aux Mimos un matelas confortable de cinq points d’avance dans le groupe B sur leur dauphin le Simba, lequel totalise cinq unités à la faveur de son succès net et sans bavure arraché plus tôt devant les Marocains du WAC (2-0). Mais ce n’est pas tout, puisque cela ouvre aux Ivoiriens en premier les portes des quarts de finale à deux journées de la fin de la phase de groupes.

Mamelodi à une victoire des quarts, l’ES Tunis et l’ES Sahel toujours en course

Dans le groupe A, Mamelodi a obtenu le scalp des Egyptiens de Pyramids au Caire (0-1) et a rejoint le TP Mazembe en tête du classement avec 7 points. Les Corbeaux ont pour rappel dominé Nouadhibou 2-0 quelques heures auparavant à Lubumbashi. En cas de victoire lors de la prochaine journée, ils obtiendront leur sésame pour les quarts.

Statu quo dans le groupe C qui a vu les Angolais de Petro Luanda être accrochés par l’Espérance de Tunis (0-0). Les Tunisiens s’en sont remis à leur défense pour ramener un bon point du Stade national du 11-Novembre de Luanda. Le gardien Amanallah Memmiche a réalisé plusieurs parades décisives avant le sauvetage héroïque du défenseur Mohamed Tougai sur la ligne à la 83e. À noter que Yann Sasse et Rodriguez ont manqué l’opportunité de faire le hold-up au plus fort de la domination angolaise. Dans l’autre rencontre, Al Hilal Club a été tenu en échec par l’Étoile du Sahel (1-1). Pape Ndiaye a marqué de la tête au bout d'une belle action collective en fin de première période (45e+3) et Salah Barhoumi a remis les pendules à l’heure pour l'ESS dans les arrêts de jeu (90e+2). Un résultat qui n’arrange aucune de deux formations cumulant chacun 4 points et occupant les deux dernières places. Néanmoins, elles peuvent toujours croire à la qualification alors qu’ils ne comptent qu’une seule unité de retard sur le dauphin l’ES Tunis. Petro ayant pratiquement un pied en quarts à la faveur de ses 8 points.

Ligue des champions (CAF) : l’ASEC 1er qualifié, les Tunisiens rentrent indemnes, Mamelodi rejoint Mazembe
Prudence Ahanogbe