Mali : Chelle limogé… via les réseaux sociaux !

Une révélation vient de sortir au sujet d'Eric Chelle et de son staff, récemment démis de leurs fonctions après un dernier rassemblement raté..

Le football malien est en crise. Sportivement d'abord, avec cette inquiétante 4e place (sur 6 équipes) dans le groupe I des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. En interne, la situation est tout aussi inquiétante. L’Union des Footballeurs Maliens (UNAFOM), qui est composée de bon nombre d’anciens joueurs, a décidé d'apporter son soutien aux Aigles dans leur mouvement de protestation contre la Fédération malienne de football (Fémafoot). Les joueurs maliens ont en effet menacé la Fémafoot de boycotter le début des éliminatoires de la CAN.

Parmi les faits relatés par l'organisation dans son dernier communiqué – notamment le voyage calamiteux en Afrique du Sud lors du dernier rassemblement – on apprend aussi qu'Eric Chelle et son staff ont appris leur licenciement sur les réseaux sociaux. “Où est le professionnalisme ?” s'interroge légitimement l'UNAFOM. Ce manque de sérieux et de transparence illustre à lui seul les déboires des autorités sportives qui semblent aujourd'hui complètement dépassées…

L'UNAFOM veut que les choses changent !

L’Union des Footballeurs Maliens appelle à une sérieuse remise en question de la Fémafoot, et espère des résolutions rapides. “Nous espérons que cet épisode malheureux pour tous les acteurs et pour l'image du football malien sera rapidement un mauvais souvenir pour une famille du football unie et tournée vers les mêmes objectifs“, a conclu l'organisation.

Mali : Chelle limogé… via les réseaux sociaux !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.