Malgré la mise en garde de la FIFA, le ministre des Sports malien, Housseini Amion Guindo, ne compte pas revenir sur sa décision de la semaine dernière de dissoudre la Fédération malienne. Mardi, le dirigeant a annoncé la mise en place d’un comité provisoire de 19 membres « chargé d’organiser, de gérer, d’animer, de promouvoir et de développer le football au Mali jusqu’à l’élection d’un bureau fédéral. » L’ancien international Brahim Thiam figure notamment dans ce comité.

Mercredi, une étape supplémentaire a été franchie puisque des huissiers et des policiers sont venus au siège de la Fédération malienne afin d’évacuer le personnel, qui continuait à travailler sur place. L’expulsion s’est faite dans le calme d’après les informations du site Footmali.com.