Maroc (F) : liste, prochain match et classement (Coupe du monde 2023)

La sélection féminine du Maroc débute sa Coupe du monde 2023 le 24 juillet ! On vous partage dans cet article tout le programme des Lionnes de l'Atlas, qui officieront dans le Groupe H en compagnie de l'Allemagne, de la Colombie et de la Corée du Sud.

La liste de Reynald Pedros

Voici ci-dessous la liste des joueuses retenues par Reynald Pedros pour prendre part à la Coupe du monde féminine 2023 :

Gardiennes de but (3) : Ines Arouaissa (AS Cannes – France), Khadija Er-Rmichi (AS FAR), Assia Zouhair (Chabab Mohammedia).

Défenseuses (7) : Hanane Ait El Haj (AS FAR), Nouhaila Benzina (AS FAR), Nesryne El Chahd (Losc – France), Rkia Mazrouai (Charleroi – Belgique), Yasmine Mrabet (FC Levante – Espagne), Zineb Redouani (AS FAR), Sabah Seghir (Napoli – Italie).

Milieux (5) : Najat Badri (AS FAR), Ghizlane Chebbak (AS FAR), Sarah Kassi (Fleury – France), Anissa Lahmari (Guingamp – France), Elodie Nakkach (Servette Genève – Suisse).

Attaquantes (8) : Salma Amani (FC Metz – France), Rosella Ayane (Tottenham – Angleterre), Sofia Bouftini (RS Berkane), Kenza Chapelle (FC Nantes – France), Fatima Gharbi (CE Europa – Espagne), Ibtissam Jraidi (Al-Ahli – Arabie Saoudite), Sakina Diki Ouzraoui (Bruges – Belgique), Fatima Tagnaout (AS FAR).

Le calendrier des Lionnes à la Coupe du monde féminine

Tous les horaires indiqués sont à l'heure français.

  • Journée 1 : Allemagne-Maroc, lundi 24 juillet à 10h 30 (Melbourne).
  • Journée 2 : Corée du Sud-Maroc, dimanche 30 juillet à 6h 30 (Adélaïde).
  • Journée 3 : Maroc-Colombie, jeudi 3 août à 12h 00 (Perth).

Les adversaires du Maroc

L'Allemagne

Bien que l'équipe nationale allemande féminine n'ait remporté aucun titre depuis les Jeux Olympiques de 2016 et ait connu des performances décevantes à l'Euro 2017 et à la Coupe du monde 2019 (quart de finaliste), elle a utilisé les deux dernières années pour se reconstruire et retrouver son niveau habituel. L'été dernier, lors de l'Euro, la Die Nationalelf ne s'est inclinée que face à l'Angleterre lors de la finale à Wembley (1-2 après prolongation). La nouvelle génération, emmenée par la talentueuse milieu de terrain de Wolfsburg, Lena Oberdorf (21 ans), est motivée et fait office de favorite de ce groupe H. Sur le plan athlétique, l'Allemagne semble avoir peu d'adversaires à sa hauteur en Océanie.

La Corée du Sud

La Corée du Sud participera à sa quatrième Coupe du monde avec l'objectif d'éviter la déception de sortir dès le premier tour, comme cela s'est produit en 2003 et 2019. Elle aborde le tournoi avec confiance après avoir atteint pour la première fois la finale de la Coupe d'Asie en 2022. Les joueuses sud-coréennes chercheront à s'inspirer de leur performance lors de l'édition 2015, où elles avaient réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale avant de s'incliner face à la France (0-3). La star nationale de l'équipe, Ji So-yun, âgée de 32 ans, sera présente. Elle est revenue dans son pays l'année dernière après avoir passé huit ans à Chelsea. Sous la direction de l'entraîneur anglais Colin Bell, qui a remporté la Ligue des champions en 2015 avec Francfort, l'équipe sud-coréenne a développé une cohésion solide depuis la Coupe du monde 2019.

La Colombie

Classée 25e au classement mondial de la FIFA, la Colombie aborde la Coupe du monde Féminine 2023 avec un statut d'outsider. Après avoir récemment atteint la finale de la Copa America, les Cafeteras sont animées d'un état d'esprit positif qui pourrait les propulser loin dans la compétition. Catalina Usme, la capitaine de l'équipe, est considérée comme une légende vivante dans son pays. Elle a participé aux Coupes du monde de 2011 et 2015 et pense que son pays a les capacités d'aller loin. D'après des propos rapportés sur le site de la FIFA, elle a récemment déclaré : “On voit toujours grand. Pourquoi ne pas penser à atteindre la finale ? On veut être là, se battre pour un titre mondial.” Prometteur.

Le classement de l'équipe du Maroc

Le classement des Lionnes sera disponible une fois que le tournoi aura commencé.

Groupe H
# Equipe J V D N +/- Points
1 Colombie (F)

Colombie (F)

3 2 0 1 2 6
2 Maroc (F)

Maroc (F)

3 2 0 1 -4 6
3 Allemagne (F)

Allemagne (F)

3 1 1 1 5 4
4 Corée du Sud (F)

Corée du Sud (F)

3 0 1 2 -3 1

Le sélectionneur de l'équipe du Maroc

Reynald Pedros était un redoutable footballeur. Champion de France en 1995 avec Nantes, membre Indissociable du “jeu à la nantaise”, il a également représenté l'équipe de France à 25 reprises (pour 4 buts) entre 1993 et 1997. Dès lors qu'il quitte les Canaris en 1996, sa carrière ne sera plus jamais la même. Il évoluera notamment à l'OM, à l'OL ou encore à Parme, sans toutefois retrouver son niveau affiché sous le maillot Jaune et Vert. Après sa carrière de joueur achevée en 2008 au FC Baulmes en Suisse, il se lance en tant qu'entraîneur. Double vainqueur de la Ligue des champions avec les féminines de l'OL (2018 et 2019), il prend les reines des Lionnes de l'Atlas en novembre 2020. En un court laps de temps, il a réussi à construire une équipe solide. Le technicien de 51 ans a en effet réalisé l'exploit de mener le Maroc en finale de la Coupe d'Afrique des nations 2022. Malgré la défaite contre l'Afrique du Sud (1-2), Pedros a inscrit une page mémorable dans l'histoire du football féminin maghrébin. Son expérience sera précieuse pour guider les Lionnes lors de ce Mondial.

La capitaine du Maroc

Née en 1990, Ghizlane Chebbak suit les traces de son père, Larbi Chebbak, ancien international marocain malheureusement décédé en 2020. Alors qu'elle est à peine majeure, elle intègre la sélection en 2007 et devient rapidement la capitaine de l'équipe. Dotée d'un gabarit moyen (1 mètre 66), Chebbak, elle évolue à l'AS FAR depuis 2012 et est considérée comme une pièce maîtresse de la sélection, apportant son talent et son leadership sur le terrain. A 32 ans, la milieu de terrain compte aujourd'hui 61 capes pour 21 réalisations avec les Lionnes. Lors de la dernière Coupe d'Afrique des nations, en 2022, elle s'est illustrée par de très belles performances. A l'issue du tournoi, elle a été désignée meilleure joueuse en plus d'avoir fini en tête du classement des buteuses (ex-aequo avec Hildah Magaia et Rasheedat Ajibade).

L'état de forme de l'équipe du Maroc

Le Maroc aborde la Coupe du monde Féminine 2023 avec une dynamique contrastée. Certes, les Lionnes avaient réalisé un exploit majeur en atteignant la finale de la CAN 2022 à domicile. Cette performance historique avait d'ailleurs renforcé la confiance de l'équipe et démontré la progression significative du football féminin au Maroc.

Toutefois, les résultats récents en matchs amicaux sont mitigés. Sur les cinq dernières rencontres, l'équipe marocaine n'a pas réussi à enregistrer la moindre victoire. Lors des trois matchs de préparation au Mondial à venir, les Lionnes ont certes d'abord obtenu deux matchs nuls encourageants avec des scores de 0-0 contre l'Italie le 1er juillet et la Suisse le 5 juillet. Mais, alors qu'elles voulaient engranger de la confiance en goûtant de nouveau à la victoire juste avant le début du tournoi, elles se sont inclinées face à la Jamaïque sur le score de 0-1.

Le bilan de trois matchs de préparation sans marquer le moindre but est préoccupant et soulève des questions sur leur efficacité offensive. A leur décharge, il est important de noter que les matchs amicaux sont souvent utilisés pour tester différentes tactiques. Quoi qu'il en soit, il est espéré que l'équipe de Reynald Pedros retrouve rapidement son efficacité offensive. C'est-à-dire dès lundi contre l'Allemagne. Un sacré défi.

Maroc (F) : liste, prochain match et classement (Coupe du monde 2023)
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.