Maroc : la raison improbable qui pousserait Bounou à renoncer aux JO 2024

La sélection marocaine va disputer les Jeux Olympiques de Paris au mois de juillet. Sur le papier, Yassine Bounou représente un candidat idéal pour être l'un des trois jokers de plus de 23 ans autorisés. Pourtant, le portier d'Al-Hilal ne devrait pas être du rendez-vous… On vous explique pourquoi.

Mardi, le média Al-Araby Al-Jadeed a dévoilé que Bounou ne garde pas un bon souvenir de son expérience aux JO 2012 de Londres. L’entraîneur néerlandais Pim Verbeek, aujourd’hui décédé, avait privilégié à la dernière minute Mohamed Amsif au poste de titulaire. Marqué psychologiquement par cet épisode, l'ancien portier de Séville ne souhaiterait pas faire vivre la même chose à son jeune compatriote Alaâ Belarouch, déterminant dans la qualification de l’équipe et la victoire lors de la CAN U23 l’été dernier.

« Il ne souhaite pas causer une crise psychologique à Belarouch, surtout qu’il a vécu une expérience similaire il y a 12 ans, malgré son rôle significatif dans la qualification de l’équipe pour les Jeux de Londres », explique le journal. La mauvaise nouvelle pour les Lions de l'Atlas, serait en revanche une nouvelle beaucoup plus positive pour Belarouch, qui a enchaîné les titularisations cette saison avec le RC Strasbourg (15 matchs en Ligue 1). A moins que ce soit Munir El Kajoui (35 ans), dont le nom circule fréquemment, qui récupère le poste de titulaire.

Quid d'Hakimi et de Diaz ?

Tarik Sektioui, le sélectionneur des U23, annoncera prochainement la liste des joueurs convoqués pour le camp d’entraînement fermé au centre Mohamed VI à Rabat, prévu pour le 2 juin prochain. Cette liste initiale comportera 26 noms, puis sera réduite à 18. Seuls trois joueurs de plus de 23 ans sont autorisés. Achraf Hakimi (Paris-Saint-Germain) devrait pouvoir y participer, mais ce sera sans doute plus compliqué pour Brahim Diaz, également cité.

Son club du Real Madrid ne souhaite en effet pas libérer ses internationaux français (Aurélien Tchouaméni, Eduardo Camavinga, Ferland Mendy et Kylian Mbappé) pour les JO et on peut donc penser que le même sort s'appliquera au natif de Malaga. On a aussi appris récemment qu'Eliasse Ben Seghir (19 ans), qui n'appartient pas à la catégorie des plus de 23 ans comme les joueurs précédemment cités, sera de son côté à coup sûr libéré par son club de l'AS Monaco.

Maroc : la raison improbable qui pousserait Bounou à renoncer aux JO 2024
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.