Maroc : le message clair des supporters à Regragui

Pour beaucoup, le football n'est pas qu'un simple jeu : c'est une véritable religion. Cet adage s'est une fois de plus vérifié mardi au Grand Stade d’Agadir, où le le Maroc est facilement venu à bout du Liberia (3-0) lors de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2023 qui comptait pour du beurre.

Dans une soirée marquée par une très grosse ambiance, avec notamment des fumigènes, les fans présents au stade ont déployé un superbe tifo représentant une image symbolique. Un père, portant le maillot de l'équipe nationale avec le numéro 76, en hommage à l'unique sacre africain de l'équipe en 1976, soulevant son fils, portant le numéro 24, en référence à la prochaine Coupe d’Afrique des nations qui se tiendra en Côte d'Ivoire début 2024. Le message est clair pour Walid Regragui, le sélectionneur de l'équipe, et ses hommes. Les attentes sont élevées, et le soutien sera indéfectible. Les supporters veulent voir l'équipe nationale triompher au pays des Eléphants.

Regragui moins ambitieux ?

De son côté, Regragui, conscient des attentes après le parcours historique à la Coupe du monde 2022, a toutefois tenu à calmer le jeu récemment à ce sujet. “Nous étions conscients que cette édition de la CAN serait la plus relevée. Aucune équipe n'est abordable et aucun groupe n'est facile. Il y a, au moins, dix équipes qui peuvent gagner la CAN. Mais au final, il y en aura une seule. Mais nous, nous serons les plus attendus parce qu'il y a un an, on nous a vu à la télé à la Coupe du monde“ a récemment déclaré le sélectionneur des Lions de l'Atlas.

Aujourd'hui on n'est pas favoris. Je m'excuse auprès du peuple marocain parce que c'est vrai que je disais ‘si on fait pas minimum demi-finale. Mais je pense qu'aujourd'hui il y a de meilleures équipes que nous sur le continent. Depuis la Coupe du monde, il y a beaucoup d'équipes qui ont progressé, qui arrivent en puissance, dont la Côte d'Ivoire, l'Egypte, l'Algérie, le Nigeria. Beaucoup d'équipes qui n'ont pas été à la Coupe du monde sont favorites je pense. Nous, on va essayer de se battre. Déjà on va essayer de passer le premier tour” avait également précisé le technicien de 48 ans.

Des propos qui contrastent avec l'ambition et l'attente du peuple marocain. De là à dire que le tifo était un rappel envoyé à l'ancien défenseur…

Maroc : le message clair des supporters à Regragui
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.