Mauritanie : Amir Abdou aurait 2 offres XXL !

Dans le monde du football africain, les performances exceptionnelles ne passent jamais inaperçues. C'est le cas de celles d'Amir Abdou, sélectionneur de la Mauritanie, qui se trouve au cœur d'un véritable feuilleton depuis ses exploits à la CAN 2023. Sous sa houlette, les Mourabitounes ont atteint les huitièmes de finale (défaite 1-0 face au Cap-Vert), comme les Comores en 2022, une performance qui a attiré l'attention bien au-delà des frontières mauritaniennes.

En quête d'un nouveau sélectionneur après le limogeage de Chris Hughton (plus de 600 candidatures reçues !), le Ghana semble avoir jeté son dévolu sur Abdou. La Fédération Ghanéenne de Football (GFA) aurait formulé une offre alléchante de 45 000 dollars mensuels pour convaincre le technicien franco-comorien de prendre les rênes des Black Stars, révèle le média Ghanasoccernet. Cette proposition met en lumière l'ambition du Ghana de rebâtir son équipe nationale avec un entraîneur ayant démontré sa capacité à surpasser les attentes dans des compétitions majeures.

Cette offre est toutefois démentie par le journaliste mauritanien Lassana Camara, qui la résume à un “paravent médiatique“. En revanche, alors que le contrat d'Abdou expire à la fin du mois, notre confrère fait état d'une offre de prolongation provenant de la Fédération de Football de la République Islamique de Mauritanie (FFRIM). Le président de la FFRIM, Ahmed Yahya, a ainsi rencontré Abdou en lui proposant de prolonger son aventure à la tête de la sélection nationale. Cette proposition est présentée comme la plus généreuse jamais faite à un sélectionneur dans l'histoire du football mauritanien, soulignant la volonté de la fédération de capitaliser sur les récents succès.

Le suspense est présent

Amir Abdou se retrouve ainsi devant un choix de carrière significatif. D'un côté, la possibilité de continuer à bâtir sur les fondations posées avec la Mauritanie et, de l'autre, l'opportunité de relever un nouveau défi avec le Ghana, une nation au riche héritage footballistique.

Les discussions sont en cours, et bien que le natif de Marseille ait exprimé sa gratitude envers la FFRIM pour sa proposition valorisante, il n'a pas encore pris de décision finale. Les prochains jours seront cruciaux pour l'avenir de cet entraîneur de 51 ans très convoité, tandis que la Mauritanie et le Ghana attendent avec impatience sa réponse. A moins que l'Algérie, une destination qui ne le laisse pas insensible, ne passe à la vitesse supérieure dans ce dossier…

Mauritanie : Amir Abdou aurait 2 offres XXL !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.