OM : Aubameyang défendu par un coéquipier marocain

En panne sèche avec l’Olympique de Marseille en Ligue 1, Pierre-Emerick Aubameyang a reçu le soutien d’un coéquipier marseillais.

Pierre-Emerick Aubameyang réalise des débuts plutôt mitigés à l’OM. Double buteur avec la formation phocéenne lors du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions, face au Panathinaikos (1-0, 2-1 / 3-4 ap. t.a.b.) en août, et à l’occasion de l’entrée en lice en Ligue Europa, le 21 septembre contre l’Ajax (3-3), le trentenaire tarde à ouvrir son compteur en championnat.

En effet, cela fait 7 matchs de L1 que l’attaquant des Panthères du Gabon (74 sélections) tire à blanc. Pour l’heure, le buteur émoussé ne compte “que” 2 passes décisives. Un rendement bien trop famélique pour celui qui a effectué son come-back dans l’Hexagone cet été, 10 ans après avoir fait trembler les filets à 19 reprises, lors de sa dernière saison dans l’élite avec l’AS Saint-Étienne (2012-2013).

Harit croit en Aubameyang

Forcément, sur la Canebière, les critiques pleuvent sur le natif de Laval. D’autant plus que le club phocéen végète après 7 journées dans l’anonymat du classement, à une modeste 13e place, à seulement 3 points du premier non-relégable Lorient. Heureusement pour « Aubame », il peut compter sur le soutien de ses coéquipiers à l’image de l’international marocain Amine Harit (26 ans, 17 capes).

En conférence de presse ce samedi, la veille de la réception du Havre pour le compte de la 8e journée de L1, le milieu offensif a volé au secours de l’ancien de Chelsea. « C’est un très grand joueur. Ses statistiques et ses clubs parlent pour lui. C’est un top mec en dehors des terrains, a défendu Harit. Il a peu été servi sur les matches de championnat. C’est un joueur qui a besoin de soutien, de ballons dans la surface. Quand il va avoir des ballons, il va en mettre des buts. Je n’ai aucun doute sur Aubameyang. » Ce dernier devrait apprécier.

OM : Aubameyang défendu par un coéquipier marocain
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.