OM : où en est Ismaïla Sarr depuis son départ de Rennes ?

Ismaïla Sarr est sur le point de débarquer à l'Olympique de Marseille pour un montant de 13 millions d'euros hors bonus d'après nos confrères de L'Equipe. Le joueur devrait passer sa visite médicale dans les prochaines 24 heures. En attendant la probable officialisation de sa signature, profitons-en pour faire un point sur ce que le Lion va apporter à l'OM et sur son parcours depuis qu'il a quitté la Ligue 1 pour Watford en 2019.

Âgé de 25 ans, l'international sénégalais (54 capes, 11 buts) viendra donc renforcer le secteur offensif de l'OM après la signature de la star gabonaise Pierre-Emerick Aubameyang et la possible arrivée de son compatriote Illiman Ndiaye. Rapide, capable de marquer et d'évoluer au poste d'ailier gauche mais aussi comme numéro 9, celui qui aime repiquer et se mettre dans le sens du but apporterait une solution supplémentaire en attaque au nouveau coach Marcelino. Sous contrat jusqu'en 2024 avec la formation anglaise de Watford (Championship), Ismaïla Sarr devrait s'engager pour une durée de cinq ans dans la cité phocéenne. Un joueur encore jeune, qui a déjà prouvé en Ligue 1 et qui devrait revenir avec le feu sacré pour montrer qu'il n'a rien perdu des qualités qu'il avait démontrées lors de ses passages à Metz (2016-2017) et surtout au Stade Rennais (2017-2019), où il avait remporté la Coupe de France 2019 et disputé l'Europa Ligue. La bonne pioche pour l'OM ?

Il a terrassé Liverpool à lui seul !

Après des débuts timides dans le club londonien – notamment en raison de la barrière de la langue – Ismaïla Sarr débloque enfin son compteur en Premier League en inscrivant un but contre Southampton (défaite 2-1), le 30 novembre 2019. En début d'année suivante, le 29 février, il réalise une performance XXL contre Liverpool, alors invaincu depuis 27 matchs : un doublé et une passé décisive. L'aventure anglaise semble être lancée. Mais malgré des statistiques corrects (5 buts et 4 passes décisives en 28 rencontres), Watford descend en Championship. Bien que pressenti du côté des Reds, qu'il avait martyrisé quelques mois plus tôt, Ismaïla Sarr choisit de rester. Sans doute un mal pour un bien au vu de son exercice majuscule dans l'antichambre de l'élite du football britannique : avec 13 buts et 10 passes décisives en 39 matchs en 2020/21, l'ailier droit est un des grands artisans de la deuxième place synonyme de montée. L'attaquant sénégalais avait même été désigné meilleur joueur de l'année par les supporters du club. C'est d'ailleurs le célèbre chanteur Elton John, président d'honneur des Hornets, qui lui remettra le trophée à l'issue du dernier match de la saison. La classe.

2 descentes en 2 ans…

Malgré son retour dans l'élite, Watford ne parviendra toujours pas à se maintenir. Avec 5 buts et 2 passes décisives en 22 parties disputées, Ismaïla Sarr réalise une saison 2021/22 quelconque et perturbé par des blessures et sa participation à la CAN. Certes, il aura joué des matchs de prestige dans des ambiances grisantes, inscrit quelques pions dans le meilleur championnat au monde, mais le constat est là : avec cette nouvelle descente, le Lion et son écurie anglaise vont devoir repartir de zéro. Le natif de Saint-Louis (Sénégal) n'affiche pas pour autant de velléités de départ et veut tenter une seconde fois l'opération remontée avec Watford, véritable club-ascenseur. Ce qui est considéré à l'époque, par beaucoup de supporters et d'observateurs, comme un immense gâchis au vu du talent du bonhomme. Malgré une saison prolifique sur le plan individuel (9 pions et 5 passes décisives en 32 matchs), la mayonnaise ne prend pas aussi bien que deux saisons plus tôt. Watford termine à une modeste 11ème place (sur 23 équipes) et n'effectuera pas son come-back en Premier League. La saison avait pourtant bien débutée pour Sarr, auteur d'un fantastique but depuis son propre camp contre West Brom (1-1), le 8 août 2022. De quoi rendre jaloux Abul Fatawu Issahaku ?

Vainqueur de la CAN 2022

Et la sélection dans tout ça ? Malgré son statut incertain puisque forfait pour une partie du tournoi, Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions, emmène Sarr dans ses valises pour la Coupe d'Afrique des nations 2022 au terme d'un bras de fer avec le staff médical de Watford. L'ancienne pépite du Roazhon Park ne participe qu'aux trois derniers matchs. Mais en se montrant décisif ! Il plante en quarts de finale contre la Guinée Équatoriale (3-1) et délivre une passe décisive pour Sadio Mané face au Burkina Faso en demi-finale (1-3). En finale, son équipe s'adjuge le titre contre l'Egypte lors de la fatidique séance de tirs aux buts (0-0, 4 tab à 2). Un triomphe qui permettra à Sarr et à tout le peuple sénégalais de cicatriser la blessure de la défaite en finale de 2019 contre l'Algérie (0-1). Une belle histoire de courage et de persévérance.

OM : où en est Ismaïla Sarr depuis son départ de Rennes ?
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.