Amical : l’Algérie dompte le Sénégal !

Dans un choc aux airs de finale de la CAN, l’Algérie s’est imposée ce mardi soir devant le Sénégal (0-1), et a infligé aux Lions leur première défaite au Stade Abdoulaye Wade de Diamniadio. Les Fennecs s'en sont remis à l'ancien Toulousain Farès Chaïbi pour faire la différence.

Il a eu beau signifier qu’il ne s’agissait pas d’une revanche face à l’Algérie, Aliou Cissé n’en espérait pas moins une victoire avec le Sénégal ce mardi soir face aux Fennecs. Adversaires qu’ils n’ont pas battus une seule fois en 15 ans. La dernière défaite, la plus douloureuse, remontant à la finale de la CAN 2019 (0-1).

Le sélectionneur des champions d'Afrique sortait l’artillerie lourde avec notamment une attaque emmenée par le trident Iliman Ndiaye, Nicolas Jackson, et Sadio Mané. De son côté, Djamel Belmadi optait pour une ligne offensive Mahrez-Bounedjah-Benrahma. Invincibles dans leur antre à Diamniadio, les Lions se montraient dangereux dès l’entame, par l’intermédiaire de Sadio Mané. Sur une remise dos au but de Pape Matar Sarr, l’ailier d’Al-Nassr décochait le premier tir du match, donnant lieu au premier corner de la partie (2e). L’ancien de Liverpool récidivait après une remise en pivot d’Iliman Ndiaye, sans plus de réussite (7e).

Patiente, l’Algérie restait à l’affût afin d’exploiter les opportunités de contres. Farès Chaïbi effectuait ainsi un bon appel en profondeur dans la zone de vérité sénégalaise, et s’offrait un tir, trop croisé toutefois, bien contenu par Kalidou Koulibaly (20e). Les Fennecs alertaient de nouveau, consécutivement à une double occasion sénégalaise d’Abdou Diallo et de Nicolas Jackson (36e), mais péchaient dans la finition à deux contre un (37e).

Chaïbi porte les Fennecs

En seconde période, Nicolas Jackson insistait pour le Sénégal. Cependant, le nouvel avant-centre de Chelsea butait à deux reprises sur un excellent Anthony Mandrea (47e, 49e). Entre ces deux occasions, Gana Gueye croisait trop sa frappe suite à une passe de Sadio Mané (47e). À force de vendanger, les Lions finissaient par être punis par les Fennecs. À la réception d’un coup franc millimétré de Riyad Mahrez, le jeune Farès Chaïbi s’élevait entre Abdou Diallo et Iliman Ndiaye et battait de la tête Edouard Mendy pas exempt de tout reproche (0-1, 64e).

Comme face au Brésil en juin, le Sénégal se retrouvait mené et montait d’un cran, bonifié par l’entrée de son jeune milieu de terrain Lamine Camara (70e), qui fêtait pour le coup sa première cape avec les Lions. Seulement, devant le métier et la roublardise des Verts, le Gaïndé perdait son sang-froid à l’image de Sadio Mané, et bredouillait son jeu. Dans les arrêts de jeu, Nicolas Jackson ne parvenait pas à dominer un centre de Mané et envoyait le ballon au-dessus. Krépin Diatta armait lui une frappe surpuissante repoussée par l’infranchissable Mandrea (90e+8).

Comme en juin et juillet 2019 à la CAN, l’Algérie finit par l’emporter 0-1, sous le regard déçu d’El-Hadji Diouf, debout dans la zone technique. Les Fennecs prennent quant à eux un bol d’air frais après deux matches nuls contre la Tunisie en juin (1-1) et la Tanzanie la semaine dernière (0-0), et mettent fin à l’invincibilité du Sénégal au stade Abdoulaye Wade.

Les compos de Sénégal-Algérie

f51 pm5wsaa4jo7

Amical : l’Algérie dompte le Sénégal !
Prudence Ahanogbe