Wydad Casablanca-Mamelodi Sundowns, une finale entre habitués

Le football africain sera une nouvelle fois à l'honneur ce dimanche à Casablanca, avec la finale aller de la Ligue africaine de football. Le Wydad Casablanca et Mamelodi Sundowns croiseront le fer pour la suprématie continentale. Ce duel s'annonce aussi passionnant que difficile à pronostiquer. Dans cet article, nous analyserons les précédentes confrontations entre les deux équipes pour déterminer si la balance penche plutôt en faveur du Wydad – considéré par certains comme le favori – ou du côté de Mamelodi.

Les fans de la Forteresse rouge retiennent leur souffle alors que la finale approche. En demi-finale, les Marocains s'en sont sortis de justesse devant l'Espérance de Tunis (1-0, 1-0 – 5 tab à 4), prenant finalement leur revanche sur la finale 2019 de Ligue des champions. De son côté, Mamelodi a validé son billet en allant chercher le nul en Egypte sur le terrain d'Al Ahly lors de la manche retour (0-0). La victoire de l'aller (1-0) aura donc été suffisante. Place maintenant à la finale, en deux manches, entre deux équipes qui se connaissent (très) bien. Le WAC et Mamelodi se sont en effet affrontés à pas moins de 12 reprises depuis 2017. Sur ces confrontations, le WAC a remporté 4 rencontres, les Sundowns 3, et 5 matchs se sont soldés par un nul. Léger avantage pour les Marocains donc, même si cela ne veut pas forcément dire grand-chose puisque les effectifs comme les staff sont en effet chamboulés d'années en années.

L'histoire récente en faveur du WAC

Pour être plus pointu dans notre analyse des récentes oppositions entre ces deux mastodontes du football africain, revenons-en aux trois confrontations à élimination directe, qui ont systématiquement tourné en faveur du WAC. Lors des dernières demi-finales de la Ligue des champions de la CAF, en mai dernier, le Wydad avait pu atteindre la finale à la faveur des buts inscrits à l'extérieur lors des deux oppositions (0-0, 2-2). En 2019, toujours en demi-finales de la Ligue des champions, le WAC l'avait emporté 2-1 à domicile. Le match retour à Pretoria s'était soldé par un 0-0, qualifiant ainsi les Marocains pour la finale. Deux ans plus tôt, en 2017, les Rouge et Blanc avaient également pris le scalp de Mamelodi, cette fois lors des quarts de finale de la LDC. A l'aller, le WAC s'était pourtant incliné sur la plus petite des marges (1-0), avant de renverser la vapeur au retour (1-0, 4 tab à 2).

Une première en African Football League

Cette tendance du WAC à performer lors des confrontations directes a de quoi renforcer la confiance des supporters marocains à l'aube de cette finale tant attendue de la toute première Ligue Africaine de football de l'histoire. Mais le football est souvent imprévisible et tout reste à jouer. Le Stade Mohamed V (45 000 places), qui devrait être comble pour l'occasion, promet d'être le théâtre d'une bataille épique entre ces deux géants du football africain. Il reste donc à voir si le WAC pourra une fois de plus l'emporter devant les Sundowns, qui seront tout aussi motivés à écrire une nouvelle page de leur histoire. A noter que la manche retour se jouera le 11 novembre en Afrique du Sud. Entre cette Super League ô combien passionnante, les phases de groupes de la Ligue des champions africaine qui se profilent en fin de mois (à partir du 24) et la CAN qui débarque dès le mois de janvier prochain (le 13), on peut dire que les amateurs de football africain sont gâtés.

Wydad Casablanca-Mamelodi Sundowns, une finale entre habitués
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.