Algérie-France : Deschamps répond à Belmadi

Dimanche, le sélectionneur des Fennecs Djamel Belmadi avait grandement ouvert la porte à un potentiel match amical avec les Bleus. Au lendemain de ses déclarations, le technicien algérien a obtenu une réponse de la part de son homologue de l’équipe de France, Didier Deschamps.

Invité dans l’émission l'After Foot sur RMC, Djamel Belmadi s'est positionné en faveur d’un possible match France-Algérie. « (Le match) Il était sur la table à l’époque de Monsieur Zetchi (ancien président de la Fédération algérienne de football, ndlr) et de Monsieur Le Graët (alors son homologue de la Fédération française de football, ndlr). Ils s’étaient rencontrés plusieurs fois. Le Graët en avait parlé, au moins en privé à Monsieur Zetchi mais aussi publiquement. C’était quelque chose qu’il voulait vraiment faire », révélait ainsi le patron des Verts.

Puis de poursuivre : « Nous, on veut jouer contre les meilleurs. En allant jouer au Sénégal (en amical à Diamniadio mardi 12 septembre, ndlr), on ne cherche pas la facilité. Jouer contre la France oui… il y a beaucoup de binationaux, on a tous un lien avec la France. C’est un match que beaucoup voudraient voir un jour. »

« Pas de soucis d’avoir à jouer ce match-là »

De passage en conférence de presse ce lundi, la veille de la rencontre Allemagne-France qui aura lieu à Dortmund, Didier Deschamps n’a pas échappé à la question tant attendue concernant la perche tendue par Belmadi. Indirectement, le champion du monde 98 n’a pas fermé la porte. « Ce n’est pas moi qui décide des matchs amicaux. S’il y a la possibilité de le faire, cela se fera mais ce n’est pas de mon ressort », a-t-il notamment répondu avant de conclure plus tard : « Je n’ai pas de soucis d’avoir à jouer ce match-là. »

Toutefois, DD a pris soin de préciser que cet éventuel match n’était pas à l’ordre du jour, et n'a encore moins été évoqué lors de ses discussions avec Philippe Diallo, l’actuel président de la FFF. La dernière confrontation entre les deux équipes en 2001 avait été interrompu avant la fin, alors que les Bleus menaient 4-1.

Algérie-France : Deschamps répond à Belmadi
Prudence Ahanogbe