Comment truquer un match de foot ?, le titre de l’ouvrage de l’universitaire et reporter canadien Declan Hill laisse perplexe. Pourtant le journaliste apporte de nombreuses preuves probantes sur l’existence de paris clandestins et les trucages des matchs de football attenants. Dans un chapitre de son livre, il fait le point sur la rencontre entre le Brésil et le Ghana lors du Mondial 2006 qui, selon l’auteur, aurait été truqué. Une révélation qui n’a pas été du goût de la fédération ghanéenne de football qui, la semaine dernière, a voulu attaquer Declan Hill en justice…


« J’ai pleuré quand j’ai vu la fin du match Brésil-Ghana de la dernière Coupe du monde en 2006 », écrit le journaliste Declan Hill. Ce match apparemment truqué ne serait qu’un exemple parmi tant d’autres. Une histoire presque banale dans l’univers « merveilleux » du ballon rond. C’est du moins ce que le livre intitulé Comment truquer un match de foot ? du reporter canadien nous porte à croire. Declan Hill nous plonge dans un monde footballistique gangréné par la mafia asiatique adepte des trucages des matchs internationaux. Exemple le plus parlant, le match Ghana-Brésil auquel il consacre un chapitre.

Le Ghana au cœur des paris

Deux jours avant la compétition, il aurait parlé à une figure du crime organisé qui lui aurait confié que le Brésil s’imposerait face au Ghana en inscrivant au moins deux buts d’avance. Score final : 3-0 pour les Auriverde à l’issue du match. Et l’histoire ne s’arrête pas là. Interviewé par le journal français 20 minutes daté du 4 septembre, l’auteur reconnaît « avoir reçu le résultat de trois matchs avant leur déroulement […] (Italie-Ghana, Italie-Ukraine, Angleterre-Equateur) ». Le Ghana n’en serait pas à son coup d’essai. Declan Hill confie au quotidien que « le capitaine ghanéen, Stephen Appiah, aurait été approché plusieurs fois, et qu’une fois, aux JO 2004, il avait accepté de l’argent pour gagner un match et qu’il l’avait redistribué à l’équipe ».

La fédération ghanéenne veut porter plainte

Ces révélations n’ont pas été appréciées par la Fédération ghanéenne football (GFA) qui souhaite attaquer le journaliste en justice. « Nous avons cherché des solutions auprès de nos avocats sur l’action à mener contre Declan Hill et ses éditeurs pour déclarations diffamatoires », a indiqué la GFA à la BBC Africa. Une réaction qui chagrine l’auteur. « Je suis très triste, car je veux protéger le sport au Ghana. J’adore le foot, il est menacé, et je veux le protéger », explique-t-il à 20 minutes. Comme les éléphants en Afrique, le football éthique risque fort de devenir une espèce en voie de disparition…

Commander : Declan Hill, Comment truquer un match de foot ? éditions Massot, 443