Yahya Attiatallah, Dembélé, France-Maroc

Eliminé par l’équipe de France (0-2) mercredi en demi-finales de la Coupe du monde 2022, le Maroc a du mal à digérer l’arbitrage de César Arturo Ramos. Les Lions de l’Atlas se plaignent en effet de deux possibles penalties non sifflés en première période. En ce sens, la Fédération marocaine de football (FRMF) a officiellement annoncé ce jeudi sur son site officiel qu’elle a déposé une réclamation auprès de la FIFA.

«La FRMF a vivement protesté contre l’arbitrage du match Maroc-France officié par M.César Arturo Ramos. A cet effet, la FRMF a adressé une correspondance à l’instance compétente dans laquelle elle revient sur les situations arbitrales ayant privé la sélection marocaine de deux penalties incontestables de l’avis de plusieurs spécialistes de l’arbitrage. La FRMF a fait part également de son grand étonnement que le dispositif de l’Assistance Vidéo à l’Arbitrage (VAR) n’a pas réagi à ces situations arbitrales», indique le communiqué. «La FRMF rappelle qu’elle ne ménagera aucun effort afin de défendre et préserver les droits des Sélections Nationales en prônant l’équité dans l’arbitrage et en dénonçant ces décisions arbitrales prises au cours de cette confrontation de demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022.»

D'après le site Foot Mercato, cette contestation porte sur le contact très litigieux entre Theo Hernandez et Sofiane Boufal, sanctionné à tort d’un carton jaune, ainsi que sur le ceinturage d’Aurélien Tchouaméni sur Selim Amallah, là aussi dans la surface.

Il s’agit d’un recours plutôt pour la forme car, à l’instar de celui déposé par l’Algérie après le barrage retour contre le Cameroun (1-2), les Lions de l’Atlas savent que leur requête n’a quasiment aucune chance d’aboutir. «Les décisions de l'arbitre sur des faits en relation avec le jeu sont sans appel, y compris la validation d'un but et le résultat d'un match», indique ainsi le règlement de la FIFA… En phase de groupes, le recours déposé par la France à l'issue de la défaite contre la Tunisie (0-1) est également resté sans suite.