Le 7 décembre, à l’issue de la défaite de Montpellier face au PSG (1-3), Andy Delort avait eu un léger accrochage avec Neymar dans les couloirs du stade de La Mosson, dénonçant l’attitude «un peu hautaine» du Brésilien. A la veille de recroiser l’ancien Barcelonais samedi au Parc des Princes pour le match retour, l’attaquant du MHSC en a remis une couche ce vendredi dans les colonnes du journal Le Parisien.

«Que ce soit Neymar ou un autre, peu importe. Il reste un homme et un joueur extraordinaire. Mais il n’a pas besoin de chambrer ses adversaires. Il gagne 3-1 à la Mosson avec un coup franc pleine lucarne. C’est bien. Je lui ai reproché son attitude un peu hautaine. Il me tenait à cœur de le lui dire en face. Zlatan pouvait faire des déclarations dans les médias, mais sur un terrain, lui au moins était hyper respectueux», a regretté l’international algérien sans chercher à calmer le jeu : «On verra comment il me regarde. Je n’ai peur de personne.»

D’ailleurs, au PSG, il n’y a pas que Neymar que le vainqueur de la CAN 2019 n’arrive pas à supporter : «Mais le pire à Paris, c’est Paredes. C’est incroyable comment il parle. Il insulte tout le monde sur un terrain. Et pourtant il s’appelle Paredes. Pas Neymar…», a taclé un Delort chaud comme la braise !