Réputé pour son humilité, Sadio Mané n’est décidément pas un footballeur comme les autres. Alors que beaucoup succombent au «bling-bling» en s’affichant avec de grosses voitures ou des vêtements de luxe, l’ailier de Liverpool met en avant d’autres valeurs, comme la simplicité et la générosité.

«Pourquoi je voudrais dix Ferrari, vingt montres et deux avions? Que feront ces objets pour moi et pour le monde ?», s’est ainsi interrogé l’international sénégalais pour Teledakar avant d’expliquer que son parcours a forgé l’homme qu’il est actuellement. «J’ai eu faim, j’ai travaillé dans les champs. J’ai survécu aux guerres, j’ai joué au football pieds nus. Je ne suis pas allé à l’école. Aujourd’hui, avec ce que je gagne grâce au football, je peux aider mon peuple. J’ai construit des écoles et un stade. Nous fournissons des vêtements, des chaussures, de la nourriture pour les personnes qui sont dans une extrême pauvreté. Je préfère que les miens reçoivent un peu de ce que la vie m’a donné.»

Une véritable leçon de vie !