Auteur d’une saison pleine avec Montpellier (14 buts et 7 passes décisives en L1), le Français Andy Delort a récemment annoncé avoir entamé les procédures pour obtenir la nationalité algérienne grâce à ses origines maternelles et ainsi défendre les couleurs des Fennecs. Informée de cette éventualité, la Fédération algérienne (FAF) voit d’un bon œil la démarche de l’attaquant de 27 ans.

«J’ai appris qu’Andy Delort a fait les démarches pour obtenir la nationalité algérienne et donc postuler pour les Fennecs. Lorsqu’un joueur qui a des origines algériennes déclare qu’il veut défendre nos couleurs, c’est toujours quelque chose de positif, car il manifeste de l’intérêt pour l’Algérie» , s’est satisfait le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, sur le site du Monde.

Le dirigeant a tout de même pris soin de préciser que «le choix appartiendra seulement à Djamel Belmadi (le sélectionneur)» qui va devoir trancher dans le vif à l'approche de la CAN 2019 (21 juin-19 juillet). Notons que la présence de Serge Romano, sélectionneur adjoint de l'Algérie et qui a connu Delort à Toulouse en 2017, pourrait peser dans la balance.

Sur le même sujet :

Montpellier : Delort, cette stat qui pourrait séduire l’Algérie